Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Plus de 1,2 million de morts

La pandémie a fait plus de 1,201 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP lundi. Quelque 46,5 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont plus de 30,9 millions ont été guéris.

Les Etats-Unis comptent le plus de morts (231.003), devant le Brésil (160.074), l'Inde (122.607), le Mexique (91.895) et le Royaume-Uni (46.717).

L'Europe est le continent où la pandémie progresse le plus actuellement.

- Europe: nouvelles restrictions

En Allemagne, des fermetures de restaurants, bars, installations sportives, culturelles et de loisirs sont entrées en vigueur lundi. Les habitants sont invités à éviter tout déplacement inutile, mais les écoles et les magasins restent ouverts.

Dans le canton de Genève, en Suisse, les habitants sont désormais appelés à ne quitter leur domicile qu'en cas de stricte nécessité. Les bars, restaurants et autres établissements de loisirs, ainsi que tous les commerces non essentiels, ferment.

La Belgique, pays au monde où le coronavirus circule le plus, est elle aussi entrée lundi dans un deuxième confinement de six semaines, plus léger cependant que celui du printemps.

En Italie, le chef du gouvernement Giuseppe Conte va dévoiler lundi soir les détails d'un couvre-feu nocturne national et de restrictions de voyages.

D'autres couvre-feux et reconfinements entreront en vigueur dans les prochains jours en Grèce, en Autriche, au Portugal et en Angleterre.

- Pas la dernière vague

La deuxième vague que l'Europe combat actuellement n'est sans doute pas la dernière, et l'on peut craindre "plusieurs vagues successives durant la fin de l'hiver" et au printemps prochain, prévient le Conseil scientifique chargé de conseiller le gouvernement français.

- Fêtes "réduites" en Allemagne -

La chancelière Angela Merkel avertit que les fêtes de fin d'année, notamment Noël, seront réduites à des réunions familiales limitées.

"Ce sera un Noël dans les conditions imposées par le coronavirus mais ce ne sera pas un Noël dans la solitude (...), nous devons réfléchir à des réunions de la famille proche, peut-être avec des mesures de précaution", a déclaré la dirigeante allemande, prévenant qu'il n'y aurait "pas de fêtes de la Saint-Sylvestre d'ampleur".

- La Havane rouvre ses écoles -

Quelque 200.000 enfants cubains sont retournés, masque sur le nez, dans les écoles de La Havane, fermées depuis plus de sept mois en raison de la pandémie de coronavirus, désormais sous contrôle à Cuba.

Les élèves doivent toutefois suivre un protocole sanitaire strict, notamment désinfecter leurs mains et les semelles de leurs chaussures avec une solution de chlore avant d'entrer dans les salles de classes.

- Retraités sous couvre-feu au Kosovo -

Le Kosovo annonce le retour du couvre-feu pour les personnes âgées et la limitation des horaires des restaurants afin de lutter contre la recrudescence de la pandémie qui menace d'effondrement les services de santé déjà en piteux état.

- Policier ambulanciers en Bulgarie -

Le gouvernement bulgare a décidé de faire appel aux forces de police pour transporter dans les hôpitaux des malades du Covid-19, les ambulances ne suffisant plus face à la virulence de la deuxième vague de la pandémie.

Le nombre de nouveaux cas est en hausse de 80% en sept jours, pour un total de 54.000 qui sous-estime probablement la réalité, dans ce pays qui pratique peu de tests.

- Le chef de l'OMS en quarantaine

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, s'est placé en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive. Il a assuré ne pas avoir de symptôme.

- Le prince William infecté en avril

Le prince William, deuxième dans l'ordre de succession à la couronne britannique, a été infecté en avril et a subi des difficultés respiratoires, révèle le journal The Sun. Conformément aux consignes du gouvernement, William s'était alors isolé dans sa maison familiale d'Anmer Hamm, dans le Norfolk (est de l'Angleterre), mais avait continué de tenir ses engagements par téléphone ou vidéoconférence.

burs-jah-kd/mw/lpt