Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- 60 millions de cas, 1,4 million de morts -

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 1.422.951 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi.

Plus de 60.427.590 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas recensés, respectivement 262.283 et 12.778.254. Suivent le Brésil (170.769 morts), l'Inde (135.223), le Mexique (103.597) et le Royaume-Uni (56.533).

- Nouveaux records en Russie -

La Russie a enregistré un record de contaminations et de morts quotidiennes, une semaine après avoir dépassé les deux millions de malades.

Au cours des dernières 24 heures, 25.487 nouveaux cas et 524 morts ont été enregistrés pour un total de 2.187.990 contaminations et 38.062 décès depuis le début de la pandémie.

La production de masse du vaccin commencera en décembre ou en janvier.

- Corée du Sud: nouveau pic -

La Corée du Sud a recensé près de 600 nouveaux cas sur 24 heures, soit le nombre de contaminations le plus élevé depuis mars, un regain qui lui fait craindre une troisième vague.

- Etude supplémentaire pour le vaccin AstraZeneca -

Le vaccin développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford nécessite "une étude supplémentaire" selon le directeur général du groupe.

En moyenne efficace à 70%, ce résultat cache en réalité de grands écarts entre deux protocoles différents.

Moins probant que celui de Pfizer/BioNTech ou de Moderna, le vaccin d'AstraZeneca utilise toutefois une technologie plus traditionnelle, moins coûteuse et plus facile à stocker.

- Allemagne: prolongation des restrictions -

L'Allemagne, sur le point d’enregistrer un million de cas, prolonge jusqu'à début janvier ses mesures, dont la fermeture des bars et des restaurants et la limitation du nombre des participants à des réunions privées.

"Nous devons encore faire des efforts (...) le nombre des infections quotidiennes se situe encore à un niveau beaucoup trop élevé", a déclaré la chancelière Merkel.

Berlin demande à l'Union européenne d'interdire jusqu'au 10 janvier les séjours de ski, sources de plusieurs foyers épidémiques l'hiver dernier, malgré l'opposition de l'Autriche et la colère des stations.

- Précisions sur le déconfinement français -

Le Premier ministre français Jean Castex a détaillé les mesures d'allégement du confinement qui sera levé le 15 décembre pour être remplacé par un couvre-feu national.

Les petits commerces rouvriront samedi, les déplacements permis dans un rayon de 20 km pendant trois heures.

Il sera "impératif" de limiter le nombre de convives aux réveillons et une jauge de 30 personnes maximum a été fixée pour les offices religieux.

Les stations de ski pourront rouvrir mais les remontées mécaniques demeureront fermées.

- Un Thanksgiving assombri -

Fête familiale par excellence aux Etats-Unis, Thanksgiving se déroule alors que plus de 2.400 morts du coronavirus y ont été enregistrés en 24 heures, un plus haut en six mois.

Appelant au "sacrifice pour tout le pays", le président élu Joe Biden avait déconseillé à ses compatriotes de se déplacer pour ces retrouvailles familiales tandis que Donald Trump déclarait le contraire.

- Disney : 32.000 emplois bientôt supprimés -

Disney prévoit de supprimer quelque 32.000 emplois liés aux parcs d'attractions d'ici à l'été 2021.

En septembre, le géant américain avait annoncé la suppression de 28.000 emplois aux Etats-Unis entraînant la fermeture de parcs ou conduit à leur exploitation limitée.

- Visons: la Première ministre danoise en larmes -

Essuyant ses larmes, la cheffe du gouvernement danois Mette Frederiksen s'est excusée pour la gestion de la crise des visons, massivement abattus à travers le pays en raison d'une mutation problématique du coronavirus susceptible de menacer l'efficacité d'un futur vaccin.

burx-fm-rap/mw/fjb