Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Russie: 50.000 morts de plus qu'en octobre 2019 -

La Russie a enregistré en octobre près de 50.000 décès supplémentaires par rapport à octobre 2019, selon les chiffres publiés jeudi par l'agence des statistiques Rosstat, un total beaucoup plus élevée que le nombre de morts déclarés du coronavirus.

205.500 personnes sont décédées en octobre faisant du mois d'octobre 2020 le plus meurtrier en Russie depuis plus de dix ans.

- France: Noël oui, le Nouvel An non -

Face à une situation sanitaire moins favorable qu'anticipé, le gouvernement français a décidé de maintenir le déconfinement le 15 décembre mais avec un couvre-feu avancé à 20 heures, y compris le 31 décembre.

La réouverture très attendue des musées, cinémas et théâtres est elle repoussée de trois semaines.

- Hausse "préoccupante" des cas en Allemagne -

La hausse du nombre d'infections en Allemagne est "préoccupante", a estimé l'institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI), qui a enregistré jeudi une augmentation record de 23.679 cas en 24 heures.

- ... Et en Angleterre -

Le ministère britannique de la Santé s'est dit jeudi "particulièrement préoccupé" par la propagation du virus à Londres et dans certaines régions du sud-est, annonçant une campagne de dépistage chez les jeunes gens des zones les plus touchées.

Avec plus de 63.000 morts, le Royaume-Uni est le pays en Europe le plus durement frappé par la pandémie, juste devant l'Italie.

- Bilan revu à la hausse en Espagne -

Le nombre de morts Covid-19 en Espagne entre mars et mai a dépassé les 45.000, soit environ 18.000 de plus que le bilan officiel, selon l'Institut national de la Statistique(INE).

Le gouvernement ne reprendra toutefois pas ce chiffre à son compte, le seul bilan faisant foi étant celui du ministère de la Santé, qui ne comptabilise que les morts confirmés grâce à un test.

- PAM: une "pandémie de la faim" plus grave que le Covid -

En recevant le Nobel de la paix à distance à cause de la crise sanitaire, le Programme alimentaire mondial (PAM) s'est inquiété jeudi d'une "pandémie de la faim" aux effets, selon lui, potentiellement plus graves que le Covid-19.

Quelque "270 millions de personnes s'acheminent vers la famine", a prévenu le chef du PAM, l'Américain David Beasley.

- OMC: échec sur une exemption des brevets -

L'Organisation mondiale du commerce a échoué jeudi à trouver un accord sur une exemption des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins anti-Covid pour les rendre plus accessibles.

Cette proposition de l'Inde et l'Afrique du Sud vise à faciliter un plus grand partage des connaissances et la démultiplication rapide des sites de production de biens médicaux urgents utilisés pendant la pandémie, tels que les vaccins.

- La BCE renforce son arsenal anti-crise -

La Banque centrale européenne a décidé jeudi de renforcer son arsenal de mesures de soutien à l'économie et va, comme prévu, augmenter l'enveloppe allouée au programme d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP) de 500 milliards d'euros.

- Plus de 1,57 million de morts -

La pandémie a fait au moins 1,57 million de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi.

Quelque 68,8 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis comptant le de morts (289.450), suivis par le Brésil (178.995), l'Inde (141.772) et le Mexique (111.655).

- USA: vaccin Pfizer validé par une revue scientifique -

Les résultats complets des essais cliniques du vaccin développé par l'alliance américano-allemande Pfizer-BioNTech ont été publiés jeudi dans le New England Journal of Medicine, la revue médicale la plus cotée aux Etats-Unis.

En même temps, un comité d'experts convoqué par l'Agence américaine des médicaments (FDA) a commencé à examiner en public - un exercice de transparence inédit dans le monde - les données du produit, dans le but de recommander ou non son autorisation de mise sur le marché, ce qui ne laisse plus guère de doute.

burs-fm/mw/avz