Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- UE: vers une harmonisation des mesures -

L'Union européenne tente mardi d'harmoniser les mesures mises en place par ses Etats membres pour empêcher une propagation de la variante du coronavirus détectée au Royaume-Uni. L'objectif est "une réouverture des frontières de manière coordonnée", selon une source diplomatique européenne.

Selon les autorités britanniques, 650 camions sont bloqués sur l'autoroute menant de Londres au port de Douvres, le principal port transmanche. Plus de 800 poids-lourds de plus sont stationnés sur un ancien aéroport voisin.

De son côté, l'Allemagne a décidé de prolonger "jusqu'au 6 janvier" la fermeture de ses frontières avec le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud. Au total, une cinquantaine de pays ont suspendu leurs liaisons aériennes avec le Royaume-Uni.

- L'OMS Europe va se réunir -

La branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) va réunir ses membres pour "discuter des stratégies de tests, de réduction des transmissions et de communication sur les risques", a indiqué son directeur Hans Kluge, sans donner de date.

- Un nouveau vaccin en 6 semaines -

BioNTech, à l'origine avec Pfizer du premier vaccin contre le Covid-19 autorisé au monde, a assuré être capable de fournir un nouveau vaccin "en six semaines" en cas de mutation du virus comme celle détectée au Royaume-Uni.

"Nous sommes capables techniquement de délivrer un nouveau vaccin en six semaines", a déclaré mardi le co-dirigeant du laboratoire allemand, Ugur Sahin, tout en jugeant "hautement probable" que le vaccin actuel soit efficace contre la nouvelle souche.

- USA: un plan de 900 milliards -

Les parlementaires américains ont approuvé un plan de soutien aux ménages et entreprises affectés par la pandémie, jugé incontournable pour remettre sur les rails la première économie du monde.

Le paquet d'aides, qui s'élève à près de 900 milliards de dollars, doit prendre le relais du plan gigantesque de 2.200 milliards adopté en urgence fin mars, lors de la première vague.

- Taïwan: premier cas de transmission locale depuis avril -

Taïwan a recensé mardi son premier cas de transmission locale du coronavirus depuis avril, ce qui met fin à 253 jours sans contamination.

- Bombay: couvre-feu et tests à l'aéroport -

L'Etat indien de Maharashtra a imposé des couvre-feux dans ses villes, dont Bombay, ville de 12,5 millions d'habitants, comme mesure de précaution face à la nouvelle variante du virus en provenance de Grande-Bretagne.

A l'Aéroport de Bombay, tous les passagers en provenance d'Europe et du Moyen-Orient doivent désormais se placer en quarantaine à leur arrivée et être testés.

- JO de Tokyo: un budget alourdi par la pandémie -

Les Jeux olympiques de Tokyo-2020, reportés d'un an à cause de la pandémie, devraient coûter au total 1.644 milliards de yens (13 milliards d'euros), ont annoncé mardi les organisateurs, détaillant un budget alourdi par le report et les mesures sanitaires.

Ce nouveau budget est supérieur de 294 milliards de yens (2,3 milliards d'euros) au précédent annoncé il y a un an, faisant de Tokyo-2020 les Jeux d'été les plus chers de l'histoire.

- Plus de 1,7 million de morts -

La pandémie a fait au moins 1.703.500 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11H00 GMT.

Plus de 77.272.040 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 319.466 décès pour plus de 18 millions de personnes infectées, suivis par le Brésil (187.291 morts), l'Inde (146.154), le Mexique (118.598) et l'Italie (69.214).

burs-fm/cds/ial/