Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Chine : condamnation d'une "journaliste citoyenne" -

Zhang Zhan, une "journaliste citoyenne" qui avait couvert l'épidémie à Wuhan, a été condamnée lundi à quatre ans de prison en Chine. A partir de février, elle avait diffusé sur les réseaux sociaux des reportages, notamment sur la situation chaotique des hôpitaux, avant d'être arrêtée en mai pour "provocation aux troubles".

Le procès de Mme Zhang s'est déroulé alors que le régime communiste cherche à faire oublier l'apparition du nouveau coronavirus sur son sol fin 2019. Une équipe de l'OMS est attendue début janvier pour faire le point sur les origines de l'épidémie.

- Trump ratifie le plan de relance -

Après avoir menacé d'y mettre son veto, Donald Trump a ratifié dimanche soir le nouveau plan de relance économique de 900 milliards de dollars accordant des aides aux ménages et aux petites entreprises, durement affectés par l'épidémie.

L'expiration samedi à minuit de deux programmes d'assistance fédérale pour 12 millions de personnes ayant perdu leur emploi à cause de la pandémie a forcé le président américain à battre en retraite, moins d'un mois avant son départ de la Maison Blanche.

- France : un conseil de défense mardi -

Un conseil de défense sanitaire sera organisé mardi en France, alors que plusieurs élus, notamment dans le Grand Est, s'inquiètent d'un rebond de l'épidémie. Le maire de Nancy, Mathieu Klein, a jugé lundi "inéluctable" un reconfinement local. Le maire de Reims Arnaud Robinet avait lancé un appel similaire la semaine dernière.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, n'a pas exclu dimanche l'hypothèse d'un troisième confinement.

- Vaccins : retards de livraison dans l'UE -

Les livraisons de vaccins à huit pays européens, dont l'Espagne, subiront un retard de quelques heures en raison d'un problème logistique à l'usine Pfizer en Belgique, annonce le ministère espagnol de la Santé, alors que la campagne de vaccination dans l'Union européenne a débuté ce weekend.

Selon le ministre espagnol, il s'agissait d'un problème "lié au contrôle de la température", qui est "apparemment réglé".

- Le variant britannique détecté en Corée -

Déjà découvert dans de nombreux pays, le variant britannique du coronavirus a été détecté en Corée du Sud. Les trois personnes infectées, placées à l'isolement dès leur arrivée dans le pays le 22 décembre après avoir été testées positives, appartiennent à une même famille installée à Londres.

Selon des études présentées au Royaume-Uni, le variant est plus contagieux que la souche d'origine, mais rien ne démontre à ce stade qu'il entraîne des formes plus graves de la maladie.

- Brésil : le vice-président positif -

Le vice-président du Brésil, Hamilton Mourao, âgé de 67 ans, est positif au coronavirus. Il a été placé à l'isolement, mais aucun détail n'a été donné sur son état de santé.

Il rejoint ainsi la longue liste des ministres brésiliens contaminés ces derniers mois. Tous se sont rétablis après avoir souffert de légers symptômes. Le président Jair Bolsonaro, sceptique à l'égard du virus et très critique à l'égard des mesures de confinement en raison de leur impact économique, a été contaminé début juillet.

- Plus de 1,76 million de morts -

La pandémie a fait plus de 1,76 million de morts dans le monde depuis fin décembre, sur plus de 80 millions de contaminations confirmées, selon un bilan établi par l'AFP lundi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (333.140) et de cas (19,14 millions) depuis le début de la pandémie, devant le Brésil (191.139 morts pour 7,48 millions de cas) et l'Inde (147.901 morts pour 10,21 millions de cas).

Mais en proportion de leur population (respectivement 101, 90 et 11 morts pour 100.000 habitants), ces trois pays sont moins endeuillés que des pays comme la Belgique (166), l'Italie (119), le Pérou (114), l'Espagne (107) ou le Royaume-Uni (104).

burs-jah/mw/cls