Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- OMS attendue en Chine -

Les très attendus enquêteurs de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) chargés de se pencher sur l'origine du nouveau coronavirus arriveront enfin en Chine cette semaine, a annoncé Pékin lundi, un an après le signalement du premier mort dans ce pays.

La visite des 10 experts, ultra-sensible pour Pékin, doit démarrer jeudi 14 janvier, une semaine après le report du voyage prévu mercredi dernier. Leur objectif est de déterminer comment le virus a pu muter pour passer de la chauve-souris à l'homme.

- Centres de vaccination massive en Angleterre -

Sept centres de vaccination massive ont ouvert lundi au Royaume-Uni, où le gouvernement compte immuniser quelque 15 millions de personnes d'ici mi-février pour enrayer la flambée des contaminations de nouveau coronavirus et commencer à lever le confinement.

Ces installations sont hébergées dans des centres de conférence ou des stades de sport en Angleterre, notamment à Londres et Birmingham.

- Deuxième dose du vaccin pour Joe Biden -

Le président américain élu Joe Biden recevra lundi la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19, trois semaines après la première injection dont l'administration avait été transmise en direct à la télévision pour encourager la population à faire de même, a annoncé son équipe de transition.

La seconde injection sera également administrée devant les médias.

- Spoutnik V: 1,5 million de vaccinés dans le monde? -

La Russie a affirmé lundi que 1,5 million de personnes dans le monde se sont fait administrer son vaccin contre le coronavirus Spoutnik V, fortement mis en avant par le Kremlin, qui en a fait un instrument d'influence géopolitique.

La Russie avait été le premier pays au monde en août dernier à homologuer un vaccin contre le coronavirus, une annonce jugée prématurée par la communauté internationale, avant même le début des essais cliniques de masse (phase 3) et la publication de résultats scientifiques.

- Premier cas en Micronésie -

Les Etats fédérés de Micronésie, nation insulaire du Pacifique qui restait un des derniers pays au monde épargnés par le Covid-19, ont fait état lundi d'un premier cas de contamination.

Le président David Panuelo a concédé que cette nouvelle était "alarmante" pour l'archipel de 100.000 habitants, tout en affirmant que la personne contaminée était sous étroite surveillance.

- Plus de 1,9 million de morts dans le monde -

La pandémie a fait plus de 1,93 million de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, d'après un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, lundi à 11h00 GMT.

Plus de 90,19 millions de cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec plus de 374.340 décès. Suivent le Brésil (203.100 morts recensés), l'Inde (151.160), le Mexique (plus de 133.700) et le Royaume-Uni (plus de 81.400).

Le nombre de victimes à l'échelle mondiale est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé.

burs-paj/cds/lch