Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Pas d'immunité collective en 2021 -

Les campagnes de vaccination massives, face à la progression galopante du Covid-19, ne suffiront pas à garantir une immunité collective en 2021, a averti l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dont une équipe est attendue jeudi à Wuhan, au centre de la Chine, un an après l'annonce du premier des près de deux millions de morts de la pandémie.

La visite de ces 10 experts de l'OMS est ultra-sensible pour Pékin, soucieux d'écarter toute responsabilité dans l'épidémie, pratiquement éradiquée en Chine mais qui continue de faire rage ailleurs.

- Le vaccin AstraZeneca/Oxford candidat dans l'UE -

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé mardi avoir reçu une demande d'autorisation pour le vaccin AstraZeneca/Oxford contre le nouveau coronavirus, précisant qu'elle pourrait prendre sa décision le 29 janvier. Ce vaccin est moins cher à produire que ses rivaux et plus facile à stocker.

L'EMA a déjà autorisé le 21 décembre le vaccin de Pfizer/BioNTech et le 6 janvier celui de Moderna, pour lesquels la Commission européenne a aussitôt donné son feu vert.

- La Russie suspend ses vols vers le Royaume-Uni -

La Russie a annoncé prolonger jusqu'au 1er février la suspension de ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, en place depuis fin décembre, deux jours après la découverte du nouveau variant du Covid-19 chez un patient russe de retour de ce pays.

- Ford ferme ses usines au Brésil -

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé fermer ses trois dernières usines au Brésil, avec à la clé près de 5.000 licenciements, dans un secteur plongé dans la crise par la pandémie.

- Assaut du Capitole: deux députées contaminées -

Deux députées démocrates américaines ont annoncé avoir été testées positives au coronavirus après leur mise à l'abri avec d'autres parlementaires pendant l'assaut sur le Capitole et l'une a accusé des collègues républicains d'avoir refusé de porter un masque.

"Le temps passé dans la salle a duré plusieurs heures et plusieurs républicains ont non seulement refusé de porter un masque mais se sont moqués des collègues et du personnel qui leur en proposaient", a raconté l'une d'elles. Pour elle, ils ne devraient pas revenir siéger.

- Près de deux millions de morts dans le monde -

La pandémie a fait au moins 1.945.437 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 376.283 décès, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Les autres pays les plus frappés sont le Brésil avec 203.580 morts, l'Inde (151.327 morts), le Mexique (134.368) et le Royaume-Uni (81.960).

burs-jba/ber/lch