Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- 100 millions d'infections -

Plus de 100 millions de personnes ont officiellement été contaminées depuis décembre 2019, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir des bilans fournis par les autorités, mardi à 21H30 GMT. Un quart se trouvent aux Etats-Unis.

- Le Royaume-Uni dépasse 100.000 morts -

Le Royaume-Uni est devenu mardi le premier pays européen à franchir le seuil des 100.000 morts du Covid-19, le gouvernement déployant tous ses efforts dans la vaccination pour sortir de la crise sanitaire aggravée par le variant apparu sur son sol.

Il est le cinquième pays le plus endeuillé au monde, derrière les Etats-Unis (425.036 décès), le Brésil (218.878), l'Inde (153.587) et le Mexique (150.273).

Au total, la pandémie a tué au moins 2,15 millions de personnes, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi en milieu de journée. Le nombre de victimes à l'échelle mondiale est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé.

- USA: objectif vaccination générale d'ici l'été -

Les Etats-Unis prévoient de commander 200 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 dans l'objectif de pouvoir vacciner la totalité de la population américaine d'ici la fin de l'été.

Avec ces achats, la moitié étant constituée du vaccin de Pfizer et l'autre moitié de celui de Moderna, "les Etats-Unis auront assez de doses pour vacciner totalement 300 millions d'Américains d'ici la fin de l'été", soit la "totalité" de la population, a expliqué la présidence dans un communiqué.

- Vaccins: Sanofi va aider Pfizer et BioNTech -

Sanofi va aider Pfizer et BioNTech à produire leur vaccin contre le Covid-19 et devrait conditionner plus de 100 millions de doses destinées à l'Union européenne d'ici fin 2021, a annoncé Paul Hudson, le directeur général du laboratoire français.

- Vaccins: l'UE tance les fabricants -

Les fabricants de vaccins anti-Covid, bénéficiaires d'investissements massifs de l'UE, "doivent honorer leurs obligations", a averti la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca, mis en cause en Europe en raison de retards de livraison de son vaccin, ne prend "certainement pas de vaccins aux Européens pour les vendre ailleurs avec profit", affirme son PDG Pascal Soriot. "Cela n'aurait aucun sens", a déclaré le dirigeant français dans une interview donnée mardi à l'alliance LENA (Leading European Newspaper Alliance) dont fait partie le quotidien Le Figaro.

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé à une répartition "équitable" des vaccins dans le monde, alors qu'une concurrence accrue émerge entre pays du fait d'une offre encore réduite des laboratoires pharmaceutiques.

- Manifestations -

Le gouvernement néerlandais a assuré qu'il ne ferait pas marche arrière sur le couvre-feu imposé pour lutter contre la pandémie, malgré les émeutes qui secouent les Pays-Bas depuis son entrée en vigueur samedi soir. Une forte présence policière dans différentes villes du pays semblait mardi soir avoir empêché de nouveaux troubles.

En Israël, après de premiers heurts lundi, des violences ont à nouveau éclaté mardi entre policiers et juifs ultra-orthodoxes opposés aux mesures sanitaires.

En Grèce, tous les rassemblements seront interdits pendant une semaine, alors qu'une manifestation étudiante est prévue jeudi et une autre de l'extrême gauche vendredi.

- L'Irlande prolonge son troisième confinement -

L'Irlande va prolonger son troisième confinement jusqu'au 5 mars et adopter pour la première fois des mesures de quarantaine obligatoires.

- Passeports vaccinaux -

L'Islande a délivré ses premiers "certificats" de vaccination destinés à faciliter le voyage des personnes vaccinées contre le Covid-19, ont indiqué les autorités, alors que la question divise les membres de l'Union européenne.

- Impact économique -

La pandémie va amputer le Produit intérieur brut mondial de 22.000 milliards de dollars entre 2020 et 2025, a indiqué l'économiste en chef du Fonds monétaire international.

La restauration aux Etats-Unis a perdu 240 milliards de dollars de chiffre d'affaires entre mars et décembre 2020, selon un rapport de la Fédération nationale des restaurants.

- Lésions sur la langue -

Des lésions sur la langue, des taches sur les mains et les pieds, pourraient être d'autres symptômes du Covid-19 dont la détection pourrait permettre un diagnostic précoce, selon une étude réalisée à Madrid et présentée mardi.

burs-acm/cds/fio/ybl/roc