Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'OMS au marché de Wuhan -

Les experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui enquêtent sur le terrain en Chine depuis vendredi sur l'origine du coronavirus, se sont rendus dimanche au marché Huanan de Wuhan, premier foyer connu de l'épidémie.

Ce marché, où étaient notamment vendus des animaux sauvages vivants, est fermé depuis janvier 2020.

- Confinement à Perth -

Un confinement de cinq jours va débuter à Perth en raison de la découverte du premier cas de transmission locale du coronavirus en dix mois dans cette ville d'Australie occidentale.

Environ deux millions de personnes de Perth et des régions voisines de Peel et du Sud-Ouest vont devoir rester chez elles à compter de dimanche soir. La rentrée scolaire prévue lundi a été différée.

L'épidémie a contaminé moins de 29.000 personnes en Australie, où 909 décès ont été attribués au coronavirus.

- L'Allemagne menace les labos -

Le gouvernement allemand menace d'action en justice les laboratoires ne "respectant pas leurs obligations" de livraison de vaccins à l'Union européenne, alors que les tensions montent autour des retards pris par le groupe britannique AstraZeneca.

Le groupe a expliqué récemment ne pouvoir livrer qu'"un quart" des doses initialement promises à l'UE au premier trimestre, mettant en cause une "baisse de rendements" dans une usine européenne.

- La France espère éviter une nouvelle vague -

Le ministre de la Santé Olivier Véran espère "pouvoir éviter" une nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19 en France, mais n'exclut pas un nouveau confinement si nécessaire.

La France a fermé dimanche ses frontières aux pays extérieurs à l'Union européenne, "sauf motif impérieux". Les centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20.000 m2 sont parallèlement fermés.

- Le Portugal limite les déplacements -

Le Portugal, frappé par une explosion des cas de coronavirus, a interdit les déplacements non essentiels à l'étranger de ses ressortissants par voie aérienne, terrestre ou maritime pendant quinze jours.

- Manifestation anti-confinement à Vienne -

Environ 5.000 personnes - dont des néonazis - ont bravé dimanche à Vienne l'interdiction de manifester pour protester contre le couvre-feu et le confinement, à l'appel du parti d'extrême droite FPÖ.

- Descentes de police en Pologne -

La police polonaise a réalisé plusieurs descentes dans des clubs et discothèques ouverts malgré l'interdiction. La fermeture prolongée des clubs, gymnases, hôtels, restaurants ou pistes de ski en Pologne fait de plus en plus de mécontents et certains lieux promettent d'ouvrir malgré le risque d'amendes élevées.

- Israël: foule aux obsèques d'un rabbin -

Des milliers de juifs ultra-orthodoxes ont participé dimanche aux obsèques d'un rabbin à Jérusalem, bravant les règles de distanciation physique, et s'attirant les critiques virulentes du ministre de la Défense Benny Gantz, candidat aux élections législatives de mars.

Parallèlement, sous la pression des Nations unies, Israël va fournir 5.000 de ses doses de vaccins au personnel médical palestinien en Cisjordanie occupée, une mesure jugée "symbolique".

- Plus de 2,2 millions de morts -

La pandémie a fait plus de 2,2 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, dimanche à 11H00 GMT. Plus de 102,5 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (439.536), suivis du Brésil (223.945), du Mexique (158.074), de l'Inde (154.274) et du Royaume-Uni (105.571).

Le nombre de victimes à l'échelle mondiale est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé.

burs-paj-ot/cds/mm