Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Un nouveau vaccin en vue aux Etats-Unis -

L'entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson a déposé jeudi une demande d'autorisation conditionnelle de son vaccin contre le Covid-19 auprès des autorités sanitaires américaines, qui l'étudieront d'ici trois semaines.

Au terme de la procédure, s'il obtient le feu vert de l'Agence américaine du médicament (FDA), ce vaccin serait le troisième autorisé aux Etats-Unis, après ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna.

- "Passeports vaccinaux" -

La Suède et le Danemark ont annoncé jeudi qu'ils allaient développer des "passeports vaccinaux" électroniques pour faciliter les voyages à l'étranger, mais aussi pour accéder à des événements sportifs ou culturels, voire à des restaurants dans le cas danois.

- Appel à la prudence en France -

Le gouvernement a appelé les Français à "la plus grande prudence" à la veille des vacances d'hiver, sur fond de progression des variants plus contagieux du coronavirus, écartant "à ce jour" l'hypothèse d'un reconfinement. Un confinement a cependant été décidé à Mayotte, territoire français de l'océan Indien, à compter de vendredi et pour une durée de trois semaines.

- Quarantaines à l'arrivée au Royaume-Uni -

Le gouvernement britannique a confirmé jeudi que les résidents du Royaume-Uni arrivant de pays jugés à risque devront observer dix jours de quarantaine à l'hôtel, à partir du 15 février, afin d'éviter d'importer des variants potentiellement résistants aux vaccins.

- Cuba: accélération épidémique -

Cuba fait face à une accélération des contaminations. Jeudi, l'île de 11,2 millions d'habitants a annoncé 816 nouveaux cas, portant le total à 30.345 cas dont 225 décès.

Les autorités locales ont annoncé que La Havane repasserait vendredi soir sous couvre-feu (de 21H00 à 05H00).

- Plan de la Croix-Rouge pour la vaccination -

La Croix-Rouge a lancé jeudi un plan doté de 92,5 millions d'euros pour aider les pays pauvres à mettre en place des programmes de vaccination.

Selon une analyse de l'organisation, près de 70% des doses de vaccin administrées jusqu'à présent l'ont été dans les 50 pays les plus riches de la planète, tandis que 0,1% ont été injectées dans les 50 pays les plus pauvres.

Selon un comptage de l'AFP réalise jeudi à partir de sources officielles, plus de 116 millions de doses de vaccins antiCovid ont été administrées à ce stade dans au moins 82 pays ou territoires.

- Spoutnik V en Iran et en Cisjordanie -

Les premières doses du vaccin russe Spoutnik V sont arrivées jeudi en Iran, pays le plus durement touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

L'Autorité palestinienne a également reçu 10.000 doses de ce vaccin en Cisjordanie, tandis que le Hamas dans la bande de Gaza a annoncé un allègement des mesures sanitaires.

- Vaccins: demande d'aide de Pyongyang -

La Corée du Nord a fait une demande pour recevoir près de deux millions de doses de vaccins contre le Covid-19, alors que ce pays isolé affirme être exempt du virus.

Il s'agit de la première confirmation officielle que Pyongyang a demandé une aide internationale.

Canada: interdiction de croisières prolongée

Le gouvernement canadien a prolongé jeudi d'un an, jusqu'à fin février 2022, l'interdiction de croisières dans ses eaux en raison de la pandémie de coronavirus.

La ligue des champions de nouveau entravée

La Ligue des champions de football doit de nouveau composer avec le Covid-19, après l'annonce jeudi par Berlin que Liverpool ne pourra pas entrer en Allemagne le 16 février pour y affronter Leipzig en 8e de finale aller.

- Plus de 2,26 millions de morts -

La pandémie a fait plus de 2,26 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 455.555 décès recensés, devant le Brésil (228.795 morts), le Mexique (161.240), l'Inde (154.703) et le Royaume-Uni (109.335).

Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclue les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques comme cela a été le cas en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

burx-uh/roc