Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Pékin approuve un deuxième vaccin

L'autorité chinoise de régulation des médicaments a donné son accord "conditionnel" pour un deuxième vaccin contre le Covid-19, le CoronaVac de Sinovac, a annoncé samedi le laboratoire pharmaceutique chinois.

- Hommage au lanceur d'alerte de Wuhan

Des milliers de Chinois ont rendu hommage samedi sur les réseaux sociaux au médecin Li Wenliang, l'un des premiers à avoir alerté sur la dangerosité du nouveau coronavirus apparu à Wuhan (centre), à l'occasion du premier anniversaire de son décès du Covid-19 en février 2020.

- Manifestation contre les restrictions au Danemark

Quelque 600 personnes ont arpenté samedi soir les rues de Copenhague pour protester contre les mesures anti-coronavirus prises par le gouvernement danois, notamment le futur passeport vaccinal, destiné à voyager et potentiellement servir à accéder à des événements sportifs ou culturels, voire à des restaurants. Au Danemark, la vaccination est recommandée mais pas obligatoire.

- Pour Lagarde (BCE), l'annulation de la dette Covid-19 est "inenvisageable"

L'annulation de la dette Covid-19 est "inenvisageable" et serait "une violation du traité européen qui interdit strictement le financement monétaire des États", a souligné dans le Journal du Dimanche la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde.

- Von der Leyen rejette les critiques

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a une nouvelle fois rejeté samedi dans la presse allemande les critiques selon lesquelles l'UE aurait trop tardé à conclure des accords de précommandes de vaccins.

Les difficultés dans l'approvisionnement en vaccins en Europe sont liées au fait qu'il y a "une pénurie mondiale de composants importants qui entrent dans la fabrication des vaccins", a-t-elle assuré dans une tribune au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

- Roumanie: le vaccins d'AstraZeneca réservé aux moins de 55 ans

Le gouvernement roumain a reçu samedi les premières doses du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, qu'il a décidé de réserver aux moins de 55 ans, dans la lignée d'autres pays européens.

"Cela ne veut pas dire qu'AstraZeneca ne produit pas de résultats pour les plus de 55 ans, mais peu de personnes de cette classe d'âge ont participé aux essais cliniques", a expliqué vendredi soir Valeriu Gheorgita, responsable de la campagne de vaccination.

- Prochain lancement de la campagne de vaccination en Iran

L'Iran va lancer sa campagne de vaccination contre le coronavirus d'ici le 10 février, a annoncé samedi le président Hassan Rohani, deux jours après l'arrivée à Téhéran des premières doses du vaccin russe Spoutnik V.

- Près de 2,3 millions de morts

La pandémie a fait près de 2,3 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, samedi à 11H00 GMT.

Plus de 105 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (461.892 décès), devant le Brésil (230.034), le Mexique (164.290), l'Inde (154.918) et le Royaume-Uni (111.264).

Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclut les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques comme cela a été le cas en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

- Plus de 550.000 vaccinations en trois jours au Chili

Le Chili avait vacciné samedi 556.000 personnes au total, trois jours après le lancement de sa campagne de vaccination de masse à destination des personnes âgées, a annoncé le ministère de la Santé.

burx-cn/roc