Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Pas de fin de la pandémie sans accès équitable au vaccin -

Les vaccins ne permettront pas de mettre un terme à la pandémie si tous les pays ne reçoivent pas des doses de façon rapide et équitable, ont mis en garde des experts samedi.

Alors que plusieurs pays envisagent la mise en place de passeports vaccinaux avant la reprise des déplacements internationaux, les auteurs de cette lettre ouverte publiée dans The Lancet estiment que l'accumulation des doses de vaccins dans les pays les plus riches risque de prolonger la crise sanitaire.

- Pérou: record d'hospitalisations -

Le Pérou, confronté à sa deuxième vague de Covid-19, a enregistré son record d'hospitalisations liées au coronavirus, avec 14.333 patients hospitalisés, a annoncé le ministère de la Santé.

Au cours des dernières 24 heures, 213 nouvelles admissions ont eu lieu, ce qui porte le nombre total des patients hospitalisés à 14.333, selon les chiffres officiels. Le record précédent, 14.181, avait été atteint le 17 août. Le nombre des contaminations et des décès a quadruplé par rapport à fin décembre.

- Iran: mise en garde contre une "4e vague" -

Le président Hassan Rohani a mis en garde samedi contre une "quatrième vague" de Covid-19 en Iran, après une hausse du nombre de cas dans certaines régions.

Après plusieurs semaines de faibles niveaux de contamination, certaines villes de la province du Khouzestan, dans le sud-ouest du pays, sont désormais zones "rouges", a-t-il averti.

L'Iran est le pays du Moyen-Orient le plus frappé par la pandémie de coronavirus avec près de 59.000 décès sur plus de 1,5 million de personnes contaminées.

- France: pas de confinement local pour l'heure dans l'est -

En Moselle (est), département français durement touché par l'épidémie, notamment avec une progression du variant sud-africain, les écoles restent ouvertes et il n'y a pas de confinement local, les mesures actuelles apparaissant "à ce jour suffisantes", ont annoncé samedi les autorités.

- Plus de 2,38 millions de morts -

La pandémie a fait plus de 2,38 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi samedi par l'AFP à partir de sources officielles.

Après les Etats-Unis (480.902 morts), les pays les plus endeuillés sont le Brésil (237.489), le Mexique (172.557), l'Inde (155.550) et le Royaume-Uni (116.287).

Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclut les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques.

burs-frd/mw/ia