Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Mesures d'ampleur attendues en France -

Face aux critiques sur sa stratégie anti-Covid avec plus de 5.000 patients "en soins critiques" et pressé de prendre des mesures d'ampleur face à la troisième vague de l'épidémie, le président Emmanuel Macron s'adressera aux Français dans une allocution à 20H00 (18H00 GMT) mercredi, a annoncé l'Elysée.

Un discours du Premier ministre, un débat et un vote au Parlement "sur l'évolution de la situation sanitaire et les mesures nécessaires pour y répondre" sont également annoncés pour jeudi.

- Pfizer/BioNTech efficace pour les jeunes -

Le vaccin Pfizer/BioNTech est efficace à 100% chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans, selon les résultats d'un essai clinique, ont annoncé mercredi les deux laboratoires qui espèrent que la vaccination de cette tranche d'âge débutera avant la prochaine rentrée scolaire.

- Vaccins chinois sûrs -

Les vaccins des laboratoires chinois Sinopharm et Sinovac ont montré qu'ils étaient sûrs et efficaces contre le Covid-19, mais des données supplémentaires sont nécessaires, ont indiqué mercredi les experts de l'OMS.

Par ailleurs, Pékin a jugé prématurée la suggestion de l'OMS d'envoyer une nouvelle mission d'enquête dans le pays, faisant part de son incompréhension à l'égard des propos du patron de cette organisation.

Le chef de l'OMS a créé la surprise en critiquant le partage insuffisant des données par Pékin et demandant des enquêtes supplémentaires sur l'hypothèse selon laquelle le coronavirus aurait pu s'échapper d'un laboratoire de Wuhan.

- Premier lot au Yemen -

Le Yémen, pays en guerre et théâtre d'une catastrophe humanitaire d'ampleur, a reçu mercredi un premier lot de vaccins contre le Covid-19, par le biais du mécanisme Covax, peu après une recommandation d'instaurer l'"état d'urgence sanitaire" en raison de la propagation rapide du coronavirus.

Cette cargaison de 360.000 doses du vaccin AstraZeneca fait partie du programme de "1,9 million de doses que le Yémen devrait recevoir en 2021", a annoncé l'agence des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

- L'Australie en retard -

Le Premier ministre Scott Morrison a reconnu mercredi que l'Australie était très en retard sur ses objectifs de vaccination, attribuant en partie cette déconvenue à des restrictions à l'exportation de vaccins imposées par l'Union européenne.

Seules 670.000 doses y ont été administrées, selon les statistiques officielles, alors que le gouvernement s'était fixé un objectif de quatre millions à la fin mars.

- Pic de contaminations à Gaza -

La bande de Gaza a enregistré plus de 1.000 nouveaux cas de personnes contaminées par le coronavirus en 24 heures, l'un des bilans les plus élevés dans cette enclave palestinienne depuis le début de la pandémie.

- L'égalité homme-femme retardée -

La crise sanitaire a retardé de plus d'une génération le temps nécessaire pour parvenir à l'égalité homme-femme, selon l'étude annuelle publiée mercredi par le Forum économique mondial (WEF).

La pandémie a notamment accru la double charge des femmes entre le travail et les responsabilités de la maison, avec les tâches ménagères, la garde des enfants et des soins aux personnes âgées qui leur "incombent de manière disproportionnée".

Si ce rapport fait ressortir de fortes disparités d'un pays à l'autre, il faudra toutefois encore compter 135,6 années avant de parvenir à la parité à l'échelle mondiale.

- Vaccin russe pour animaux -

La Russie a annoncé mercredi l'homologation du premier vaccin au monde contre le coronavirus à destination des animaux, Carnivac-Cov, vantant un taux d'efficacité de 100% et annonçant une production de masse dès avril.

- Plus de 2,8 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 2.805.004 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan de l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 10H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de décès avec 550.998 morts, devant le Brésil (317.646), le Mexique (202.633), l'Inde (162.468) et le Royaume-Uni (126.670).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.