Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 328.000 morts dans le monde.

- Deux fois plus de cas en un mois -

Le nombre des cas de nouveau coronavirus a doublé dans le monde en un mois, passant au moins à cinq millions, avec une accélération en Amérique latine, selon des données collectées par l'AFP auprès de sources officielles.

L'augmentation est particulièrement notable au Brésil (291.579 cas jeudi, un chiffre qui a doublé en neuf jours), mais aussi au Pérou (104.020 cas), au Mexique (56.594 cas) et au Chili (53.617).

- Plus de 328.000 morts -

La pandémie a fait au moins 328.220 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11h00 GMT.

Plus de 5.012.630 cas ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché en nombre de morts, 93.439, mais aussi de cas, 1,55 million. Suivent le Royaume-Uni avec 35.704 morts, l'Italie (32.330), la France (28.132) et l'Espagne (27.888).

- Pékin "transparent et responsable" -

"Dans la lutte contre l'épidémie, le gouvernement chinois a toujours été ouvert, transparent et responsable". C'est la réponse mesurée de Pékin aux accusations de Donald Trump selon lesquelles la Chine portait la responsabilité d'une "tuerie de masse mondiale" en raison de sa gestion du coronavirus.

- Vers un sauvetage de la Lufthansa -

Lufthansa a confirmé l'annonce par la chancelière Angela Merkel d'un prochain accord visant à sauver cette compagnie allemande, le premier groupe européen de transport aérien, plombée par l'impact du Covid-19.

"Le projet, qui n'a pas encore été finalisé, prévoit des mesures de stabilisation d'un montant allant jusqu'à neuf milliards d'euros, dont trois milliards d'euros sous la forme d'un prêt" de la banque d'investissement publique KfW, a expliqué Lufthansa dont environ 700 des 760 appareils sont cloués au sol et plus de 60% des 140.000 employés sont en chômage partiel.

- Easyjet veut voler -

La compagnie britannique Easyjet, dont la quasi-totalité des avions sont à l'arrêt, a annoncé qu'elle comptait reprendre certains vols à partir du 15 juin, "essentiellement des vols intérieurs au Royaume-Uni et en France".

- Etat d'urgence levé dans l'ouest du Japon -

L'état d'urgence en vigueur depuis avril dans trois régions de l'ouest du Japon est levé, a annoncé le Premier ministre Shinzo Abe, laissant entendre qu'il ferait de même dès la semaine prochaine pour Tokyo et les régions limitrophes de la capitale, ainsi que pour la grande île septentrionale de Hokkaido.

- Mine d'or russe contaminée -

La Russie a employé les grands moyens en envoyant des militaires en Sibérie pour contenir la propagation d'un foyer de Covid-19 dans la plus grande mine d'or sur son territoire, où au moins 800 des 6.000 employés ont été contaminés et qui a annoncé jeudi la mort d'une première personne.

Après avoir installé un hôpital de campagne mobile, l'armée a déployé un camp de tentes pour placer en quarantaine jusqu'à 2.000 travailleurs de la mine Olimpiada, dans la région de Krasnoïarsk.

- Le "triste" foot à huis clos -

Jouer à huis clos est une expérience "plus triste que de danser avec ta propre sœur", a commenté le sélectionneur de l'équipe de football d'Espagne Luis Enrique. "Ce n'est pas beau. J'ai regardé le foot allemand, et c'est lamentable. On entend les insultes, on perd l'intimité des bons moments... ", a-t-il déclaré à son passage dans une émission espagnole en ligne.

burx-kd/mw/bds