Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Scénarios à l'étude en France -

Emmanuel Macron doit réunir mercredi en fin d'après-midi le chef du gouvernement Jean Castex et les ministres concernés pour étudier les différents scénarios de réouverture des lieux publics, et notamment l'introduction d'un "pass sanitaire" en France, déjà évoqué par le chef de l'Etat.

Cette réunion intervient alors qu'un Conseil de défense s'est tenu dans la matinée pour trancher sur d'éventuelles restrictions à appliquer aux 20 départements en surveillance renforcée dont des couvre-feux le week-end à Paris et Marseille qui sont loin de faire l'unanimité.

- Slovaquie et Guadeloupe sous couvre-feu -

La Slovaquie imposera un couvre-feu nocturne en 20h00 et 5h00 du matin, à partir de mercredi soir, a annoncé le ministère de la Santé, alors que ce pays se bat contre le taux de mortalité au Covid le plus élevé au monde.

Ce pays de l'UE, qui compte 5,4 millions d'habitants, a enregistré en moyenne 24 décès pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours, selon un décompte de l'AFP.

En Guadeloupe un couvre-feu entrera en vigueur à compter de dimanche, de 22 heures à 6 heures, face à la progression du variant britannique du coronavirus, particulièrement contagieux, et la détection d'un autre variant, a annoncé mardi le préfet de ce département français d'Outre mer.

- Explosion d'un engin aux Pays-Bas -

Une explosion s'est produite mercredi près d'un centre de dépistage du Covid-19 sans faire de blessés aux Pays-Bas, où l'instauration d'un couvre-feu a provoqué fin janvier les plus graves émeutes depuis plusieurs décennies.

L'engin artisanal a explosé dans le village de Bovenkarpsel en Hollande-Septentrionale, selon la police, provoquant des dégâts matériels, dont des vitres brisées.

- Soutien budgétaire dans l'UE -

Bruxelles a suggéré mercredi de maintenir en 2022 la suspension des règles de stricte discipline budgétaire imposées aux Etats membres, en vigueur depuis mars 2020 en raison de la crise liée au coronavirus.

Pour la Commission européenne, la décision de maintenir ou non cette suspension doit "être prise après une évaluation globale de l'état de l'économie", en utilisant "le niveau de l'activité économique" par rapport "aux niveaux d'avant la crise", fin 2019, comme "le principal critère".

- Un "sans contact" pesant -

Une société "sans contact" apparaît plus pratique, mais pèse de plus en plus sur le moral des consommateurs européens qui y voient une dégradation des relations humaines, selon une étude publiée mercredi par l'Observatoire Cetelem de la banque française BNP Paribas, premier groupe bancaire européen.

"73% des personnes interrogées associent au moins un terme négatif à la vie sans contact, contre seulement 58% un terme positif", avec en premier lieu la "solitude" devant la "tristesse", selon cette étude réalisée dans 15 pays européens.

- Plus de 2,5 millions de morts -

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 2,54 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts avec 516.616 décès, suivis par le Brésil (257.361), le Mexique (187.187), l'Inde (157.346) et le Royaume-Uni (123.296).

Ces chiffres fondés sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.