Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- AstraZeneca: livraisons encore ralenties en Europe -

Le groupe suédo-britannique AstraZeneca a annoncé samedi de nouvelles réductions des livraisons de son vaccin à l'Union européenne, invoquant des restrictions d'exportation.

"Malheureusement, des restrictions d'exportations réduiront les livraisons au premier trimestre" et "vraisemblablement" au deuxième, a indiqué un porte-parole de la compagnie.

Face à ces retards, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait haussé le ton et mis en place un mécanisme qui a permis à l'Italie de bloquer, début mars, l'exportation vers l'Australie de 250.000 doses de vaccin AstraZeneca.

- UE: discussions sur la répartition des vaccins -

L'Autriche, la République tchèque, la Slovénie, la Bulgarie et la Lettonie veulent des discussions "le plus tôt possible" entre les 27 dirigeants européens sur les énormes disparités de distribution des vaccins dans l'UE, selon une lettre publiée samedi.

Vendredi, le chancelier autrichien Sebastian Kurz a accusé certains Etats de l'UE, sans les nommer, d'avoir négocié en coulisses "des contrats" avec des laboratoires et fustigé la répartition inégale des vaccins entre pays.

- France: 10 millions de vaccinés en avril -

La France espère dépasser l' objectif des 10 millions de personnes vaccinées contre le Covid-19 à la mi-avril, a déclaré samedi le Premier ministre Jean Castex alors que le bilan des décès du Covid-19 dans le pays a dépassé vendredi le seuil des 90.000 morts.

"On s'est fixé l'objectif de 10 millions de vaccinations au 15 avril et je ne désespère pas qu'on le dépasse. Mais il faut être prudent car les labos nous font quelques misères dans le respect de délais de livraison. Il faut s'adapter", a-t-il poursuivi.

- USA: plus de 100 millions de doses injectées -

Plus de 100 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 ont été injectées aux Etats-Unis, selon les chiffres officiels des autorités sanitaires vendredi, soit environ 30% du nombre total de piqûres effectuées dans le monde.

Quasiment 20% de la population américaine a reçu au moins une dose, selon les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé publique du pays. Trois vaccins sont autorisés en urgence aux Etats-Unis: celui de Johnson & Johnson, de Moderna et Pfizer/BioNTech.

- L'Italie se reconfine dès lundi -

La majeure partie de l'Italie, confrontée à une troisième vague de la pandémie, sera de nouveau confinée à partir de lundi, a annoncé vendredi le ministère italien de la Santé. Le pays a passé lundi dernier la barre des 100.000 morts.

- J&J homologué par l'OMS -

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné son homologation au vaccin anti-Covid à dose unique du géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson.

En France, la Haute autorité de santé a autorisé ce vaccin, au lendemain du feu vert européen, recommandant de l'utiliser "de manière préférentielle" dans les zones où l'épidémie est "particulièrement active". Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a estimé, lui, que les premières doses seraient livrées "au plus tôt" à partir de la mi-avril.

- Plus de 2,6 millions de morts -

La pandémie a fait plus de 2,64 millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi en milieu de journée.

Les États-Unis sont le pays comptant le plus de morts avec 532.590 décès, suivis par le Brésil (275.105), le Mexique (193.851), l'Inde (158.446), et le Royaume-Uni (125.343).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.

burs-ot/mw/lch