Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Vers de nouvelles restrictions en Allemagne -

Angela Merkel et les dirigeants régionaux allemands ont entamé lundi des discussions en vue d'un renforcement des restrictions anti-Covid.

De manière générale, toutes les restrictions déjà en place devraient être prolongées jusqu'au 18 avril. La partie la plus délicate de ces négociations porte sur l'éventuelle instauration de couvre-feux dans les zones les plus à risque.

- Vaccin russe: Poutine dénonce l'UE -

Promettant de se faire vacciner dès mardi, le président russe Vladimir Poutine a dénoncé les "étranges" déclarations du commissaire européen Thierry Breton qui a affirmé que l'Europe n'avait pas besoin de vaccin russe anti-Covid.

Cette déclaration illustre les tensions autour de l'homologation du Spoutnik V dans l'Union européenne, la Russie ayant accusé Bruxelles de ralentir volontairement ce processus.

- Italie: vaccination "désastreuse" en Lombardie -

La campagne de vaccination vire au "désastre" en Lombardie (nord) en raison d'un système de réservation défectueux, ont admis lundi des responsables politiques locaux.

La ministre régionale de la santé a promis de prendre des "décisions rapides et drastiques" pour remédier à la situation. La Lombardie était l'épicentre de l'épidémie il y a 13 mois et demeure la région italienne avec le plus grand nombre de cas.

- Hongrie: feu vert à un 2e vaccin chinois -

La Hongrie a donné son feu vert à un deuxième vaccin chinois non approuvé par le régulateur européen, alors qu'elle mène tambour battant sa campagne de vaccination.

"Au cours des derniers jours, l'Institut national de la pharmacie (OGYEI) a validé" le produit développé par l'entreprise chinoise CanSino Biologics, commercialisé sous le nom "Convidecia", a annoncé lundi la directrice générale de la Santé, Cecilia Muller.

- Vaccin AstraZeneca: l'Irlande contre un blocage -

L'Irlande a exprimé lundi sa vive opposition à la menace de blocage, lancée par l'Union européenne, sur les vaccins anti-Covid fabriqués sur son territoire.

Cette prise de position de Dublin intervient en plein bras de fer entre Bruxelles et le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca sur l'approvisionnement de l'UE en vaccins.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a menacé samedi de bloquer les exportations de ce vaccin si l'UE ne recevait pas les livraisons promises par le groupe pharmaceutique.

- France: carnaval sauvage désapprouvé -

"Des actes irresponsables", une "attitude égoïste": les condamnations ont fusé lundi, au lendemain d'un carnaval sauvage réunissant 6.500 personnes, généralement non masquées, à Marseille (sud de la France), en violation des règles sanitaires.

Cette manifestation a donné lieu à "des dégradations absolument insupportables", avec "des attaques aussi contre les forces de l'ordre", a dénoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

- Cuba: essais de vaccins sur 200.000 personnes -

Cuba a débuté lundi la vaccination de 150.000 travailleurs de la santé avec son candidat-vaccin contre le coronavirus Soberana 2, et de 48.000 volontaires avec un autre, Abdala, ont annoncé les autorités.

Les deux candidats sont en phase 3, dernière étape avant approbation.

- L'OMS dénonce l'inégalité d'accès au vaccin -

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dénoncé à nouveau l'inégalité d'accès aux vaccins contre le Covid-19 entre pays riches et pauvres. Cette inégalité "se creuse" et devient "grotesque", a affirmé son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Au moins 455 millions de doses de vaccins ont été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 18h00 GMT.

En Israël, pays le plus en avance dans sa campagne de vaccination, près de 60% de la population ont déjà reçu au moins une dose. Cette part est de 41,2% au Royaume-Uni, de 25% aux Etats-Unis et de 9,2% dans l’Union européenne (le pourcentage est le même pour la France).

- Plus de 2,7 millions de morts -

La pandémie a fait plus de 2,7 millions de morts dans le monde depuis fin décembre, sur plus de 123,1 millions de contaminations confirmées, selon un bilan établi par l'AFP lundi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (542.359), devant le Brésil (294.042), le Mexique (198.036), l'Inde (159.967) et le Royaume-Uni (126.155).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

burs-paj-ot/cds/mm