Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'Allemagne renonce au verrouillage de Pâques -

Le gouvernement d'Angela Merkel a renoncé mercredi à imposer pour le long week-end de Pâques un très controversé verrouillage renforcé, prévoyant la fermeture de tous les commerces et des offices religieux organisés par visioconférence.

La chancelière, dont le parti est en chute libre à six mois des élections, et les 16 Etats-régions avaient décidé ce dispositif anti-Covid lundi, au terme de plus de 12 heures de discussions. Mais la séance de crise avec les mêmes, convoquée au pied levé par Mme Merkel, a abouti à ce revirement sur des mesures critiquées de toutes parts. Elle a reconnu "une erreur" et demandé "pardon".

- Pfizer suspendu à Macao et Hong Kong -

Macao et Hong Kong ont annoncé mercredi la suspension de leur campagne de vaccination avec le vaccin Pfizer/BioNTech après avoir été informés par le laboratoire d'un problème au niveau de l'emballage d'un lot de flacons.

"Par principe de précaution, la vaccination en cours doit être suspendue le temps de l'enquête", a déclaré l'exécutif hongkongais. Les deux territoires ont assuré que l'emballage défectueux du lot ne présentait aucun risque sur le plan de la sécurité sanitaire.

- Doutes sur AstraZeneca -

Une agence américaine a mis en doute l'efficacité revendiquée par AstraZeneca pour son vaccin, portant un nouveau coup à ce laboratoire déjà sous pression en Europe.

Selon l'Institut national des maladies infectieuses et des allergies (NIAID), le groupe suédo-britannique a pu utiliser des données "obsolètes" pendant ses essais cliniques aux Etats-Unis, et cela peut "avoir abouti à une évaluation incomplète de l'efficacité" du vaccin. Astrazeneca a annoncé qu'il fournirait dans les 48 heures des données récentes.

- France : une autre ministre à l'hôpital -

Positive au Covid-19, la ministre française de la Culture, âgée de 74 ans, a été hospitalisée, mais son "état est stable et n'inspire pas d'inquiétudes", selon son entourage.

Roselyne Bachelot est le deuxième membre du gouvernement malade du coronavirus et hospitalisé, après la ministre du Travail Elisabeth Borne, 59 ans, admise lundi dans un établissement de la région parisienne dont elle est ressortie mercredi.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé l'ouverture de "38 vaccinodromes" gérés par les sapeurs-pompiers, le président Emmanuel Macron ayant demandé d'augmenter la cadence sur les injections de vaccins. Une limitation des voyages à l'étranger hors motifs impérieux et une extension des restrictions déjà imposées à certains départements ne sont pour autant pas exclues, selon des sources gouvernementales.

- Record des infections en Pologne -

La Pologne a enregistré mercredi 29.978 infections au coronavirus au cours des dernières 24 heures - un record depuis le début de la pandémie, le gouvernement envisageant de renforcer les mesures sanitaires.

Selon les experts, le nombre réel de contaminations pourrait être bien plus élevé étant donné que la Pologne, qui compte 38 millions d'habitants, ne teste que les personnes qui présentent déjà des symptômes de la maladie.

- Plus de 2,7 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 2,73 millions de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays qui compte le plus de morts avec 543.849 décès, devant le Brésil (298.676), le Mexique (199048), l'Inde (160.441) et le Royaume-Uni (126.284).

Parmi les pays les plus touchés, la République tchèque est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Belgique et le Monténégro.

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

burs-jba/mw/mba