Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- UE: les vaccins au coeur du sommet -

Les dirigeants de l'Union européenne se réunissent jeudi par vidéoconférence pour un sommet dominé par la recherche de solutions aux difficultés d'approvisionnement en vaccins et les problèmes de livraisons d'AstraZeneca.

- Retard pour le système Covax -

La livraison de vaccins anti-Covid aux pays défavorisés via le système Covax va être retardée, faute de licence d'exportation de l'Inde qui fait face à une demande locale accrue, a indiqué jeudi l'Alliance du Vaccin (Gavi) qui co-dirige ce dispositif international.

Plus grand fabricant de vaccins au monde, l'Inde a lancé une campagne ambitieuse visant à vacciner 300 millions de personnes d'ici fin juillet mais elle connaît un sérieux retard avec, à peine, 50 millions d'individus vaccinés.

- AstraZeneca efficace à "76%" -

Le vaccin d'AstraZeneca est efficace à 76% contre les cas symptomatiques et 100% pour prévenir les cas graves, a annoncé jeudi le laboratoire suédo-britannique, après une mise à jour de ses données issues d'un essai clinique aux Etats-Unis, au Pérou, et au Chili.

AstraZeneca s'était engagé à fournir des données récentes au régulateur américain supervisant les essais cliniques, qui avait critiqué des chiffres potentiellement "obsolètes".

Le Danemark a toutefois décidé jeudi de prolonger de trois semaines la suspension du vaccin, pourtant déclaré "sûr et efficace" par le régulateur européen et l'OMS.

- France: peu d'évacuations sanitaires -

Moins de 40 malades du Covid hospitalisés en réanimation ont été transférés hors de leur région depuis la mi-mars en France, loin des "centaines" d'évacuations sanitaires évoquées par le gouvernement, selon un bilan transmis à l'AFP par le ministère de la Santé.

Dans les Hauts-de-France (nord), les hospitalisations ont dépassé les niveaux atteints lors des deux premières vagues de l'épidémie, imposant la poursuite des transferts de patients face à une "circulation très active du virus", a annoncé l'Agence régionale de Santé.

- Allemagne: la Sarre met fin aux restrictions -

La Sarre a annoncé jeudi mettre fin aux principales restrictions anti-Covid juste après le lundi de Pâques sur présentation de tests négatifs, devenant le premier Etat régional allemand à franchir ce pas.

Cette initiative intervient alors que la grogne de l'opinion allemande à l'encontre des limitations de déplacement imposées par les autorités ne cesse d'enfler.

- Papouasie/Australie: frontières fermées -

La Papouasie-Nouvelle-Guinée a fermé jeudi les frontières empruntées par la population indigène pour se rendre ou rentrer d'Australie afin de limiter le risque de propagation au sein des populations les plus isolées.

Alors que l'archipel tente de juguler une importante vague de contaminations, les autorités redoutent qu'elle ne finisse par atteindre l'Australie, où l'épidémie est largement maîtrisée, et qu'elle ne tue les populations vulnérables de l'extrême nord du pays.

- Nouvelles restrictions en Pologne -

Le gouvernement polonais a annoncé jeudi de nouvelles restrictions (fermeture des crèches, grands magasins d'ameublement et de bricolage, ainsi que des salons de beauté et de coiffure) destinées à endiguer la hausse des contaminations qui battent des records, mettant en danger les capacités du système de santé.

- JO : la flamme olympique sans public -

Le relais de la flamme olympique des Jeux de Tokyo, retardés à cet été en raison de la pandémie, a été lancé jeudi à Fukushima (nord-est) en l'absence de public, alors que les organisateurs tentent de dissiper les inquiétudes d'une population réticente.

La flamme traversera les 47 départements du Japon, pendant environ quatre mois, soit 121 jours au total.

- Plus de 2,7 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 2.745.337 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays qui compte le plus de morts avec 545.282 décès, devant le Brésil (300.685), le Mexique (199.627), l'Inde (160.692) et le Royaume-Uni (126.382).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

burs-fm/cds/lpt