Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Nouveaux objectifs pour Biden -

Joe Biden a lancé mardi une "nouvelle phase" de la campagne de vaccination contre le Covid-19 aux Etats-Unis, qui doit intégrer les adolescents et cibler les Américains plus réticents, avec un nouvel objectif d'au moins une injection pour 70% des adultes d'ici la fête nationale du 4 juillet.

Le président américain a également annoncé un objectif de 160 millions d'Américains entièrement vaccinés d'ici la même date.

Une demande d'extension de l'autorisation en urgence du vaccin de Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans a été déposée début avril aux Etats-Unis, et la décision de l'Agence américaine des médicaments (FDA) est attendue dans les jours qui viennent.

- Un quart des Européens primo-vaccinés -

Plus d'un quart de la population de l'UE a reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, a salué mardi la Commission européenne, et plus de 9% de ses habitants sont désormais entièrement vaccinés selon un décompte de l'AFP.

"La vaccination s'accélère en Europe: nous venons de dépasser les 150 millions de vaccinations (...) Nous aurons suffisamment de doses pour vacciner 70% des adultes de l'UE en juillet", a tweeté Ursula von der Leyen, présidente de l'exécutif européen.

- EMA: examen d'un vaccin chinois -

L'Agence européenne des médicaments a annoncé mardi le lancement d'une procédure d'"examen continu" du vaccin du laboratoire chinois Sinovac, ce qui ouvre la voie à une éventuelle demande d'autorisation prochaine dans l'UE.

Le vaccin de Sinovac qui utilise la technique classique du virus inactivé, a été autorisé en février en Chine puis au Chili, au Brésil, aux Philippines, en Ukraine ou encore en Turquie.

- Brésil : Bolsonaro incriminé par un ex-ministre -

Un ex-ministre de la Santé du Brésil, Luiz Henrique Mandetta, a assuré mardi devant une commission d'enquête parlementaire avoir prévenu "expressément" le président Jair Bolsonaro des "conséquences gravissimes" de son déni face à la pandémie de coronavirus, qui a fait près de 410.000 morts dans le pays.

M. Mandetta a été limogé fin mars 2020, au début de la pandémie, car il défendait la distanciation physique pour tenter d'endiguer les contaminations, une idée totalement rejetée par le chef de l'Etat.

- 20 millions de cas en Inde -

La situation en Inde est de plus en plus inquiétante, avec plus de 20 millions de contaminations recensées depuis le début de la pandémie et un système sanitaire complètement asphyxié.

Plus de 350.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été signalés mardi, une légère baisse par rapport au pic du 30 avril, avec 402.000 contaminations. De nombreux experts estiment que le bilan réel est beaucoup plus élevé.

- Vers un retour à la normale pour les Allemands vaccinés -

L'Allemagne va enclencher un retour à la normale pour les personnes vaccinées contre le Covid, avec une levée de restrictions telles que le couvre-feu nocturne ou les limitations de réunions privées.

Le gouvernement d'Angela Merkel a adopté mardi une ordonnance assouplissant pour les personnes ayant reçu deux doses les nombreuses interdictions en vigueur depuis plusieurs mois.

- FC Barcelone: possible infraction du protocole Covid -

LaLiga, l'organe qui gère le football professionnel en Espagne, a ouvert une enquête pour une possible infraction aux protocoles Covid-19 du championnat d'Espagne, après le repas organisé par les joueurs du FC Barcelone au domicile de Lionel Messi.

Les joueurs du Barça, dont certains étaient accompagnés de leurs compagnes, se sont réunis lundi au domicile de leur capitaine Messi, alors que les réunions de plus de six personnes sont interdites chez les particuliers à Barcelone.

- Plus de 3,2 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 3.214.644 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (578.403), devant le Brésil (411.588), l'Inde (222.408), le Mexique (217.345) et le Royaume-Uni (127.539).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

burs-mlb/roc