L'écurie britannique McLaren a annoncé jeudi qu'elle se retirait du Grand Prix d'Australie, première épreuve du Championnat du monde de Formule 1 prévue dimanche, après qu'un membre de son équipe a été testé positif au coronavirus.

"Cette décision a été prise pour le bien-être non seulement des employés de McLaren F1 et de ses partenaires, mais aussi pour celui de ses rivaux, des fans de la F1 et de l'ensemble de ses participants", a indiqué McLaren dans un communiqué, précisant que son employé a été placé en quarantaine.

Plusieurs membres de l'écurie Haas et un de McLaren avait manifesté des signes grippaux mercredi en arrivant sur le circuit de Melbourne.

Ils avaient été alors placés en isolement et avaient subi des examens.

Si les membres de Haas ont été testés négatifs, celui de McLaren est positif, amenant à la décision de l'écurie de se retirer.

Selon des sources proches des organisateurs, neuf personnes au total ont été testées pour le coronavirus, seul le membre de l'écurie McLaren manifestant une positivité.

Si la course a finalement lieu, seulement 18 voitures prendront le départ dimanche. McLaren, qui est motorisée par Renault et dont les pilotes sont l'Espagnol Carlos Sainz Jr et le Britannique Lando Norris, avait terminé 4e du Championnat du monde constructeurs l'an dernier.

Les organisateurs n'avaient pas encore fait savoir après la décision de McLaren si les essais, prévus vendredi et samedi, et la course dimanche étaient confirmés.