Manchester United, qualifié samedi, a été rejoint dimanche par City, et les Londoniens d'Arsenal et Chelsea dans le dernier carré de la Coupe d'Angleterre, dont les demi-finales se dérouleront à Wembley les 18 et 19 juillet.

Effectué à la mi-temps du dernier quart de finale entre Newcastle et Manchester City, le tirage au sort a décidé que les Red Devils joueront Chelsea, alors que les Gunners défieront les Citizens, tenants du titre.

. Manchester City a toujours faim:

Après la perte de son double titre de champion jeudi, au profit de Liverpool, à la suite de sa défaite à Chelsea (2-1), Manchester City a bien réagi en éliminant Newcastle (2-0).

Un match aux deux périodes très différentes, puisque les Magpies ont d'abord tenté de faire le dos rond à 30 mètres de leur but en comptant sur la vivacité d'un Allan Saint-Maximin pour faire mal en contre.

Mais ils n'ont quasiment jamais franchi la ligne médiane et n'ont pas empêché les hommes de Pep Guardiola de marquer par Kevin de Bruyne, qui a transformé un penalty pour son 29e anniversaire (1-0, 37e).

En seconde période, Newcastle a bien tenté de réagir en prenant le jeu à son compte et Dwight Gayle a raté une énorme occasion d'égaliser en envoyant dans les nuages une offrande de Saint-Maximin, aux six mètres (66e).

Deux minutes plus tard, Raheem Sterling a fait le break d'une jolie frappe enroulée (0-2, 68) pour une victoire maîtrisée.

. Chelsea déprime Leicester:

Revenus à trois longueurs de Leicester en championnat, dans la course au podium, les hommes de Frank Lampard lui ont porté un nouveau coup au moral avec cette élimination.

Les Foxes, déjà éliminés en demi-finale de la Coupe de la Ligue par un relégable, Aston Villa, en janvier, ont connu une nouvelle désillusion en ratant la qualification pour leur première demi-finale de Cup depuis 1982.

Privés de leur meneur, James Maddison, ménagé, les hommes de Brendan Rodgers n'ont que trop rarement menacé les Londoniens, hormis les 10 premières minutes où Chelsea semblait somnoler.

Lampard avait fait tourner après deux victoires consécutives en championnat, laissant Olivier Giroud au repos et titularisant Kurt Zouma pour ses premières minutes depuis la reprise.

Chelsea a progressivement pris la mesure du match et aurait pu mener à la pause dans une belle parade de Kasper Schmeichel sur une frappe puissante de Christian Pulisic dans la surface (30e).

Lampard a profité de la pause et du règlement autorisant temporairement 5 changements pour en effectuer trois à la pause.

Coup de poker gagnant puisque l'un des entrants, Ross Barkley, a marqué le but décisif sur un centre de Willian peu après l'heure de jeu (1-0, 63e).

. Arsenal par la petite porte:

Si la voie de l'Europe semble bouchée pour les Gunners côté championnat, avec neuf points de retard sur Wolverhampton, 5e, malgré un match en retard, ces derniers ne sont plus qu'à deux matches de l'Europe via la Cup.

Sans Pierre-Emerick Aubameyang, laissé sur le banc, ni Matteo Guendouzi, toujours écarté par Mikel Arteta, Nicolas Pépé a assuré le principal en transformant un penalty accordé après recours à la VAR (1-0, 25e).

L'assistance vidéo a d'ailleurs joué un rôle important en refusant, à raison, deux buts aux locaux pour hors-jeu (10e et 58e).

Les Blades auraient pu égaliser en début de seconde période (55e, 58e). Mais ils ont dû attendre une énième erreur défensive cette saison des Gunners pour y arriver.

Sur une longue touche, Sead Kolasinac a dégagé sur son coéquipier Shkodran Mustafi, le ballon parvenant à l'attaquant David McGoldrick qui a égalisé de façon acrobatique (1-1, 87e).

Mais le soulagement de ce but a provoqué un relâchement fatal, puisque trois minutes plus tard, le milieu de terrain prêté par le Real Madrid, Dani Ceballos, laissé libre par la défense de Sheffield, s'est enfoncé dans la surface pour tromper de près Henderson (2-1, 90e+1) et permettre à son équipe de rêver encore.