Le Red Star, sixième de National 1, a créé une énorme surprise en renversant (3-2) le RC Lens, 5e de L1, samedi en 16e de finale de la Coupe de France.

Les Franciliens, qui avaient ouvert le score par Pape Meissa Ba (21e), ont ensuite concédé deux buts de Facundo Medina (29e) et Cheick Doucouré (49e) mais ont finalement réussi à faire craquer les Lensois en fin de match grâce à Diego Michel (83e) et Alan Dzabana (90e).

Les Sang et Or, qui avaient fait le plus dur en reprenant l'avantage en début de seconde période, se sont ensuite endormis et ont été punis par des Audoniens admirables qui n'ont jamais rien lâché.

Après cette désillusion, le promu artésien, auteur d'une très belle saison en Ligue 1, va désormais pouvoir se concentrer sur la lutte pour les places européennes.

Le début de rencontre était équilibré sur la pelouse synthétique du désuet mais charmant stade Bauer. Puis le Red Star a accéléré, pour le plus grand plaisir des supporters locaux accoudés aux fenêtres de l'immeuble situé juste derrière le but lensois.

Ainsi, l'ailier droit Benjamin Gomel, formé au RCL, a décoché une superbe frappe que Wuilker Farinez a sorti de justesse de sa lucarne (19e). La deuxième occasion a été la bonne pour les Audoniens: décalé côté droit, Gomel a délivré un centre au point de penalty pour Ba, qui a enchaîné un contrôle et un tir croisé du droit (1-0, 21e).

Dans la foulée, c'est Jimmy Roye qui a tenté sa chance de loin mais le portier artésien, habituel remplaçant de Jean-Louis Leca, a détourné de justesse en corner (23e).

Les Sang et Or, perturbés par le terrain, ont enfin fini par réagir avec une frappe de David Pereira Da Costa juste à côté (26e). Peu après, ils ont égalisé par Medina, qui a repris un corner d'Ismael Boura de la tête au premier poteau (1-1, 29e).

Le Red Star, n'a pas baissé les bras et Gomel, intenable, a encore placé une frappe dangereuse que Farinez a repoussée difficilement (34e).

Dès la reprise, le RCL a repris le contrôlé des opérations: après une occasion de Corentin Jean au bout de 20 secondes, c'est Doucouré qui a donné l'avantage aux Lensois d'un tir puissant sous la barre (1-2, 49e).

Le Red Star, soutenu par une trentaine d'Ultras qui avaient réussi à s'introduire dans l'enceinte du stade peu avant l'heure de jeu malgré le huis clos, a joué crânement sa chance et a été récompensé face à un RCL qui a ensuite arrêté de jouer.

C'est d'abord Michel, tout juste entré en jeu, qui a égalisé après un coup franc repoussé par Farinez (2-2, 83e), puis Dzabana a délivré les siens en prenant le gardien artésien à contre-pied (3-2, 90e).