La réunification des clubs professionnels et amateurs en 16es de finale de Coupe de France a été fatale à Lens et Lorient, surpris par le Red Star (N1) et Le Puy Foot (N2), samedi lors d'une journée cruelle pour le petit poucet métropolitain l'US Montagnarde.

Dans cette 104e édition au format modifié, crise sanitaire oblige, les amateurs n'ont pas tardé à rallumer la magie de la "Vieille dame".

Les Lorientais en ont fait les frais en se brûlant les ailes sur le terrain du Puy-en-Velay, une équipe de quatrième division qui a fait la différence à l'heure de jeu sur l'unique but de la partie (61e, 1-0).

Les Lensois, étonnants cinquièmes de Ligue 1, ont eux mordu la poussière au stade Bauer de Saint-Ouen où le Red Star, club populaire de la banlieue nord de Paris, a marqué le but du 3-2 à la 91e minute par le remplaçant Alan Dzabana.

Chez elle, l'équipe de Seine-Saint-Denis s'est sublimée après l'arrivée inopinée en seconde période d'une trentaine de fidèles supporters rebelles, formant un mini-kop avec chants, écharpes aux couleurs du club et respect des gestes barrière... jusqu'au but vainqueur.

Le huis clos a craqué et Lens aussi. Mené au score rapidement, les Sang et Or ont renversé les Franciliens avant de s'endormir.

"Même à 2-1, on avait à cœur de tout donner, ne pas calculer les efforts et se sortir les tripes pour aller chercher cette victoire. Et on a réussi", s'est réjoui le héros Dzabana.

- Cherki porte l'OL -

Les Bretons de l'US Montagnarde, en Regional 1 (6e div.), ont crû pouvoir s'offrir un finish aussi joyeux en arrachant une séance de tirs au but inespérée à la 91e minute (3-3) face à Saumur, club de N3. Malheureusement pour eux, leur rêve s'est envolé avec une dernière tentative non cadrée.

Le costume de petit poucet revient désormais au Club franciscain, adversaire d'Angers dimanche. En cas d'exploit, l'équipe venue de Martinique serait la première formation d'outre-mer à atteindre les 8es de finale.

Montpellier disputera aussi ce tour-là, après avoir beaucoup souffert samedi contre Alès-en-Cévennes (2-1) qui évolue en National 3. Les Héraultais, à l'effectif remanié, ont évité le piège grâce à Gaëtan Laborde, buteur tardif (84e) vingt minutes après son entrée en jeu.

L'Olympique lyonnais a griffé les "Lionceaux" de Sochaux (5-2), adversaires de Ligue 2 tenaces et volontaires, avec notamment un doublé du jeune attaquant de 17 ans Rayan Cherki.

Dans un autre duel L1/L2, le FC Metz s'est qualifié également avec autorité devant Valenciennes (4-0) avec deux buts dans chaque période.

L'équipe de Sedan, redescendue au quatrième échelon national (N2), a fait la différence après la pause pour s'imposer 2-0 devant Saint-Louis Neuweg, une équipe de N3 située dans le Haut-Rhin.

Dans l'après-midi également, les Haut-Savoyards de Rumilly-Vallières (N2) ont surpris Annecy (N1) à l'issue d'une séance de tirs au but, alors que les deux équipes étaient à 1-1 à la fin du temps réglementaire.

Le Paris SG, tenant du titre, tentera en soirée (21h10) à Brest de montrer un visage conquérant, quatre jours avant la réception du FC Barcelone de Lionel Messi en huitième de finale retour de Ligue des champions.