La France est dans une situation "assez fragile, voire précaire" concernant le Covid-19 et "il ne faut surtout pas basculer du mauvais côté", a indiqué lundi le ministre de la Santé Olivier Véran.

"Nous ne sommes pas sur une pente (ascendante: NDLR), nous sommes plutôt sur une ligne droite depuis environ quinze jours, à savoir que le virus ne diminue plus, mais nous ne sommes pas non plus dans une augmentation massive", a expliqué le membre du gouvernement sur Europe1.

"Cette ligne droite est à un niveau trop élevé", loin des "5.000 cas par jour, que nous souhaitions atteindre pour pouvoir reprendre le contrôle sur les chaines de contamination du virus", a-t-il ajouté. "Nous sommes au dessus de 10.000, ça veut dire qu'on est dans une situation assez fragile, voire précaire, il ne faut surtout pas basculer du mauvais côté", a mis en garde le ministre.

En France, 12.799 nouveaux cas de contamination au Covid-19 sur les dernières 24 heures ont été relevés dimanche soir.

Mais le ministre de la Santé s'est dit "convaincu que les Français ont saisi, ont compris, l'importance de faire attention" pendant les fêtes de fin d'année qui arrivent.

Le responsable note une "augmentation du nombre de cas diagnostiqués", mais "également une augmentation très sensible du nombre de tests réalisés; nous étions retombés à 1 million de tests par semaine; nous étions (dimanche) à 1,8 million de tests par semaine, plus vous cherchez, plus vous trouvez".

Olivier Véran constate également que le "taux positivité des tests" est "en dessous de 6%, aux alentours de 6%", ce qui est "plutôt stable".