Des millions d'Américains restaient mercredi privés d'électricité, à la suite d'une vague de froid intense et parfois mortelle qui s'étendait sur de vastes portions des Etats-Unis, faisant sentir ses effets jusqu'au Mexique.

Ce phénomène météorologique polaire a vu les thermomètres afficher des niveaux records, comme à Amarillo dans le nord du Texas, où le mercure ne dépassait pas les -12°C mercredi matin.

La chute des températures, dans cet Etat du sud des Etats-Unis, peu ou pas préparé à affronter un tel froid, a poussé les fournisseurs d'électricité à enchaîner les coupures partielles depuis ce week-end, afin d'éviter la surchauffe de tout le système en raison de pics de demande.

"Je passe une deuxième nuit sans électricité par le temps le plus froid dans le sud-est du Texas depuis plus de 30 ans", tweetait mardi soir le journaliste Wes Wolfe, qui vit à Lake Jackson, près de Houston, la plus grande ville de l'Etat.

"Je mange un demi-wrap au falafel à la lueur de l'écran de mon ordinateur pour dîner, avant de me mettre sous mes couvertures, sur lesquelles j'ai ajouté mon manteau."

Selon le site poweroutage.us, qui recense les coupures de courant aux Etats-Unis, plus de 2,5 millions de foyers et entreprises du Texas restaient sans électricité mercredi matin.

La pénurie d'électricité, née d'une hausse de la demande, a été aggravée par le fait que les conditions glaciales ont mis plusieurs centrales électriques au gaz et éoliennes à l'arrêt.

Plus d'une vingtaine de décès ont été liés au mauvais temps hivernal selon les médias américains, et les autorités ont exhorté les Américains à la prudence.

La Croix-Rouge américaine a indiqué avoir ouvert 35 centres au Texas afin de permettre aux personnes qui le souhaitent de se réchauffer.

- Davantage de neige prévue -

Et le Texas n'est pas sorti d'affaire: davantage de neige pourrait s'y abattre, a prévenu le service météorologique américain, le National Weather Service (NWS), qui anticipe des températures bien en deçà des normales de saison potentiellement jusqu'à samedi, dans une vaste zone allant de Chicago (nord) jusqu'à Houston et une partie du Mexique.

Jusqu'à 73% des Etats-Unis, hors Hawaï, Alaska et autres territoires non rattachés au continent, étaient recouverts de neige, dans la nuit de mardi à mercredi, selon le NWS. Un record depuis le début de ces mesures, en 2003.

Les intempéries ont forcé de nombreux commerces à fermer. Plus de 300 magasins de la chaîne de supermarchés Walmart restaient volets clos mercredi matin, selon une carte mise à jour par l'entreprise.

Ce "spectaculaire coup de froid qui a frappé les Etats-Unis continentaux est lié à la combinaison d'un anticyclone arctique charriant des températures glaciales et d'une dépression très active avec des vagues de précipitations", avait expliqué le NWS lundi.

Outre le Texas, plus de 450.000 personnes étaient privées d'électricité mercredi matin à travers l'Oregon (nord-ouest), la Louisiane (sud), le Mississippi (sud), le Kentucky (centre-est), l'Ohio (nord-est), la Virginie occidentale (est) et la Virginie (est), selon poweroutage.us.

Les conditions extrêmes ont également provoqué la formation de plusieurs tornades, dont une s'est abattue dans la nuit de lundi à mardi sur le sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord, tuant trois personnes et faisant dix blessés.