Malgré un contexte budgétaire difficile, l'Europe a fait mardi à Luxembourg un effort financier "exceptionnel" pour se donner les moyens de ses ambitions spatiales, s'engageant pour "presque 6 milliards d'euros" (5,9 milliards) de contributions, selon l'Agence spatiale européenne (ESA).

"C'est un effort exceptionnel parce qu'on connaît la situation économique" actuelle, a souligné Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'ESA.

"Nous avons 800 millions d'euros de contributions qui n'étaient pas programmés lors de cette réunion", a-t-il noté. L'ESA avait demandé au départ 5,1 milliards pour les lanceurs et la Station spatiale internationale (ISS).

- ARIANE 6: la nouvelle fusée se taille la part du lion. Les Européens se sont engagés mardi sur une enveloppe de 4 mds d'euros, incluant la construction d'un nouveau pas de tir dédié au Centre spatial guyanais à Kourou, l'évolution du petit lanceur Vega (Vega-C) et le développement d'un moteur commun à Vega-C et Ariane 6.

A ces 4 milliards, il faut ajouter encore environ 300 millions de contribution pour l'exploitation des lanceurs.

Sur dix ans, le budget global pour les lanceurs européens a été estimé à 8 milliards d'euros.

- L'ISS, la Station spatiale internationale. La participation de l'ESA aux activités de l'ISS pour les trois années à venir a reçu une contribution de "800 millions d'euros, plus ou moins ce qui avait été demandé", selon M. Dordain.

L'enveloppe inclut le financement du module de service européen de la capsule américaine Orion, qui lui fournira notamment la propulsion et l'alimentation électrique. L'ESA est engagée dans l'ISS jusqu'en 2020.

- Le programme EXOMARS, projet conjoint entre l'ESA et l'Agence spatiale russe Roskosmos, s'est vu attribuer une souscription additionnelle d'environ 160 millions d'euros. Ce programme "ambitieux", dans lequel l'Italie est en pointe, prévoit deux missions martiennes en 2016 et 2018.

- Le reste des contributions obtenues mardi se répartit entre différents programmes, notamment de télécoms avec un nouveau satellite, AnySat.