L'opérateur Free (groupe Iliad) a ajouté mardi la téléphonie de quatrième génération (4G) à son offre commerciale, sans augmentation de ses forfaits.

Le forfait Free reste vendu à 19,99 euros/mois ou à 15,99 euros/mois pour les abonnés à la "box" de l'opérateur, selon un communiqué publié par l'entreprise.

La téléphonie 4G permet d'accéder à l'internet depuis un appareil portable avec des débits comparables à ceux offerts par la fibre optique.

Dans son texte, Free affirme que son offre comprend le volume de données (20 gigaoctets) le plus élevé du marché.

Le groupe assure aussi que sa nouvelle offre "divise par cinq le prix proposé sur le marché pour ce type de forfait", c'est-à-dire sans engagement.

Le marché attendait depuis longtemps l'initiative que pourrait prendre le trublion de l'internet et de la téléphonie mobile dans le domaine de la 4G.

En septembre, son directeur général Maxime Lombardini avait brouillé les pistes en laissant entendre que le groupe pourrait prendre son temps: le développement de la 4G sur le marché français "ne va pas aller si vite que ça" et ce ne sera certainement pas "le combat de Noël", avait-il alors dit.

Dernier entré sur le marché français du téléphone, Free souffre d'un réseau insuffisamment développé qui l'oblige à recourir aux services de son concurrent Orange pour acheminer son trafic en 3G.

Mais il estime que les investissements consentis sur son réseau 4G lui permettent désormais de faire cette offre que son fondateur Xavier Niel qualifie d'"énorme" dans un tweet.

Free affirme posséder désormais plus de 700 relais permettant de diffuser la 4G, ce qui rend ses services accessibles dans "plus de 1.000 communes".

Ce réseau va croître rapidement avec la mise en place de plusieurs centaines de nouveaux sites 4G "dans les prochaines semaines", assure encore le groupe.

fga/fpo/ggy

ILIAD