Le groupe qatari Mannai Corporation est entré en négociations exclusives avec les fonds Apax Partners et Boussard and Gavaudan pour leur racheter 51% du capital et des droits de vote du groupe français de services informatiques GFI Informatique, selon des communiqués lundi.

Le prix de 8,50 euros par action proposé par ce projet représente une prime de 34% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes sur les 20 derniers jours de négociation au 20 novembre 2015, précisent les documents.

Il valorise le groupe à environ 561 millions d'euros.

Le conseil d'administration de GFI Informatique a approuvé ce projet d'offre amical "qui permettrait d'accélérer le développement du groupe en garantissant la pérennité des équipes et du management, et s'inscrit parfaitement dans le projet industriel du plan stratégique 2015-2018", souligne l'entreprise.

L'idée est de s'appuyer sur Mannai Corporation "afin de faire de GFI Informatique un groupe leader des services informatiques et des produits logiciels dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique)", ajoute la société.

"Ce projet d'acquisition s'inscrit dans la stratégie de croissance de Mannai Corporation qui s'appuie sur une diversification de ses revenus à l'échelle internationale", a commenté de son côté Alekh Grewal, directeur général de l'entreprise, dans un communiqué séparé.

"Ses activités dans le domaine des services informatiques au Qatar et en Inde représentent une plateforme complémentaire pour l'expansion de GFI Informatique sur ces marchés", a-t-il ajouté.

L'opération se déroulerait en plusieurs temps.

Le groupe qatari prévoit d'abord d'acquérir 25% du capital et des droits de vote de GFI Informatique auprès d'Apax Partners et Boussard et Gavaudan, qui détiennent actuellement 80% du capital de GFI Informatique.

Cette transaction reste soumise à "l'obtention de l'avis du CCE de GFI Informatique et à l'approbation des autorités compétentes au titre du contrôle des concentrations et des investissements étrangers en France".

Mannai Corporation, après avoir passé un pacte d'actionnaires avec Apax Partners et Boussard and Gavaudan, déposerait ensuite un projet d'offre publique d'achat simplifiée au même prix de 8,50 euros par action. Le groupe qatari rachèterait enfin aux fonds Apax et Boussard and Gauvaudan les actions complémentaires lui permettant de détenir 51% du capital.

La cotation de GFI informatique a été suspendue et reprendra mardi. "L'intention des parties serait de faire en sorte que GFI Informatique reste cotée sur le marché règlementé d'Euronext à Paris", souligne Mannai dans son communiqué.

jum/cb/sg

GFI INFORMATIQUE