Incendie dans l'Aude: "petite embellie", les pompiers poursuivent la lutte

Publié le à Carcassonne (AFP)

Un demi-millier de pompiers luttaient contre la montre jeudi matin pour venir à bout d'un violent incendie qui a ravagé depuis mercredi quelque 900 hectares de pinèdes et de végétation dans l'Aude et restait actif, porté par des vents se renforçant, en dépit d'une "petite embellie", ont indiqué les pompiers.

A 08H30, la situation présentait une "petite embellie", les pompiers ayant réussi "à fixer l'incendie le long de la RD42", qui a été fermée à la circulation, et "à l'arrière du feu", a indiqué à l'AFP le commandant Philippe Fabre, chef du groupement opérationnel du Service départemental d'incendie et de secours de l'Aude (SDIS).

L'enjeu est d'"arriver à éteindre les secteurs les plus actifs et prévenir une réactivation dans les secteurs difficiles", alors que le vent devait forcir en cours de journée, avec des rafales prévues à 60 km/h.

Assistant les 510 pompiers déployés, un avion Dash bombardier d'eau et deux Canadair sont entrés en action au lever du jour. Deux autres Canadair sont mobilisés sur le sinistre, a précisé la préfecture.

Le préfet de l'Aude, Alain Thirion, doit se rendre en début de matinée au PC des pompiers à Monze pour un point de l'évolution du feu.

Une reconnaissance aérienne était aussi en cours, "pour voir comment réorganiser le dispositif", a ajouté le commandant Fabre.

Dans l'immédiat, aucune habitation n'a été touchée, tandis que des "moyens ont été prépositionnés" pour empêcher l'avance des flammes sur les villages de Monze et Pradelles-en-val, "qui ne sont pas directement exposés", a-t-il précisé.

Dans le secteur de Pradelles-en-val, 22 personnes ont dû être évacuées sur la commune du Val-de-Dagne, a indiqué le maire délégué, Christian Lacube.

"Les sapeurs-pompiers ont empêché que les flammes touchent les habitations mais toute la végétation a été détruite autour. Nous avons dû évacuer des chevaux et des ânes", a-t-il décrit.

Dans la journée de mercredi, les pompiers se sont aussi battus pour protéger quelques habitations isolées, dont les habitants sont confinés dans les bâtiments, volets et fenêtres fermés.

Le feu s'est déclaré mercredi vers 16h00, pour une raison encore inconnue, au sud-est de Carcassonne, sur la commune de Montirat, attisé dans la nuit par un vent soufflant avec des rafales de 40 km/h.

La nature de la zone, un relief couvert de pinèdes et de végétation basse, dans une zone classée à risque "sévère" en raison de la sécheresse, complique la tâche des pompiers.

"Ce feu est compliqué parce qu'on est sur des secteurs difficiles d'accès, très peu accessibles, il n'y a pas de pistes praticables", a souligné auprès de l'AFP la directrice de cabinet du préfet de l'Aude, Anne (BIEN Anne) Laybourne.

La préfecture a interdit au public les massifs forestiers alentour "afin de garantir la sécurité de la population et de permettre aux forces de secours de lutter contre l'incendie dans des conditions optimales".

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.