La Juventus a annoncé samedi avoir retiré la direction de son équipe à l'entraîneur Maurizio Sarri qui, malgré un nouveau titre de champion, n'a pas résisté à l'élimination des siens vendredi en 8e de finale de Ligue des Champions contre Lyon.

Sarri avait pris les commandes de la Juventus en début de saison en remplacement de Massimiliano Allegri, qui arrivait au bout d'un long cycle de cinq ans. Sarri de son côté sortait d'une expérience d'un an avec Chelsea, où il avait remporté la Ligue Europa.

"La Juventus annonce avoir relevé Maurizio Sarri de sa charge d'entraîneur de l'équipe première. Le club souhaite le remercier pour avoir écrit une nouvelle page de l'histoire bianconera avec un neuvième scudetto consécutif, couronnement d'un parcours personnel qui l'a fait gravir tous les échelons du football italien", écrit le club piémontais dans un communiqué.

La position de Sarri, venu pour ajouter une touche d'esthétisme à une équipe qui gagnait toujours mais séduisait rarement, était fragilisée depuis plusieurs semaines.

Après deux défaites en finale de Coupe et en Supercoupe, la Juve avait en effet gagné la Serie A mais sans convaincre et en finissant le championnat à un rythme de relégable.

Sarri n'a finalement pas résisté à l'élimination de vendredi face à Lyon (0-1; 2-1), intervenue dès les 8e de finale de la Ligue des Champions.

Alors qu'elle avait recruté Cristiano Ronaldo il y a deux ans pour gagner la C1, la Juventus reste sur un quart de finale et un 8e de finale dans l'épreuve.