Sans hésiter, l'air déterminé, Jill Biden a repoussé une militante qui se précipitait vers son époux lors d'un meeting. Une image forte qui traduit bien le rôle central qu'elle occupe dans la campagne de l'ancien vice-président démocrate Joe Biden pour la présidentielle américaine.

A 68 ans, l'élégante silhouette de cette enseignante souriante ne semblait pas la prédisposer à tacler des manifestantes, lors de ce discours à Los Angeles après les victoires spectaculaires de l'ancien vice-président dans les primaires démocrates

Mais son geste n'a pas eu l'air de surprendre Joe Biden, 77 ans, qui a ensuite plaisanté sur le fait qu'il ne valait mieux pas "chercher des noises" à sa compagne depuis plus de quarante ans.

"Je suis sûrement le seul candidat à la présidentielle dont la femme est du +Service secret+", le nom du service de protection des personnalités aux Etats-Unis, s'est-il amusé au lendemain de l'incident.

A son entrée en campagne au printemps dernier, Joe Biden avait donné le ton, en démarrant son premier discours avec cette phrase rendant hommage à la popularité de son épouse.

"Je m'appelle Joe Biden et je suis le mari de Jill Biden".

Il la répète depuis sans relâche et Jill Biden a pris une place centrale dans sa campagne.

Rendue célèbre par ses huit ans passés à ses côtés quand il était le bras droit de Barack Obama, elle sillonne les Etats-Unis pour ses propres évènements avec une vigueur qui semble parfois dépasser celle de son époux.

Dans ces rencontres, elle présente Joe Biden comme le candidat le plus à même de rassembler non seulement les démocrates modérés mais aussi des indépendants et républicains déçus par le président Donald Trump.

C'est d'ailleurs à cette occasion qu'elle a commis un rare faux pas, en août 2019, en appelant des électeurs démocrates à "avaler un peu" la pilule pour voter pour lui.

"Alors d'accord, votre candidat est peut-être meilleur sur, par exemple, la santé que Joe mais vous devez penser surtout à qui peut gagner cette élection" présidentielle en novembre, avait-elle déclaré dans des commentaires controversés.

Mais sa pétulante présence en campagne est surtout un avantage, selon Katherine Jellison, professeur spécialiste en histoire des femmes américaines à l'université de l'Ohio.

"Le fait qu'elle ait accompli des choses impressionnantes sur le plan professionnel tout en présentant une personnalité très chaleureuse et amicale en fait une épouse politique idéale au 21e siècle", dans un pays où il est habituel que les conjoints soient impliqués dans les campagnes, souligne-t-elle.

Jill Biden avait interrompu sa carrière lorsqu'elle avait eu leur fille, Ashley, en 1981, mais avait ensuite repris les études pour décrocher un doctorat en éducation. Elle enseigne toujours dans une université.

"Hillary Clinton et Michelle Obama aussi avaient occupé un rôle de premier plan dans la campagne de leurs époux, mais il est difficile de trouver un conjoint qui ait été plus au coeur d'une campagne présidentielle", ajoute Katherine Jellison.

- "Redonné la vie" -

Après des premiers résultats décevants qui, pour beaucoup, signaient sa mort politique, Joe Biden vient d'opérer un spectaculaire retour lors du "Super Tuesday" vers le statut de favori des primaires démocrates.

Et c'est main dans la main que Jill et Joe Biden étaient montés mardi soir sur scène pour fêter ces victoires.

"C'est comme cela que nous avons toujours fonctionné. J'ai fait campagne dans toutes ses élections", avait-elle récemment confié à CNN.

Sénateur pendant 36 ans, puis vice-président de 2009 à 2017, Joe Biden en est à sa troisième campagne présidentielle.

Jill Biden se montre particulièrement protectrice cette fois, peut-être en réaction à l'avalanche de critiques déversées par Donald Trump contre son époux.

Dès février, Jill Biden avait démontré qu'elle était prête à défendre physiquement son époux, en repoussant un manifestant qui s'approchait du candidat, dans le New Hampshire.

Joe et Jill Biden se sont mariés en 1977, cinq ans après l'accident tragique qui avait emporté la première épouse du sénateur et leur fillette.

Encore petits, ses deux fils survivants, Beau et Hunter, lui avaient eux-mêmes suggéré d'épouser Jill quelques années plus tard, a raconté Joe Biden dans des mémoires, où il avait écrit:

"Elle m'a redonné la vie".