Le directeur artistique des Jeux olympiques de Tokyo, chargé des cérémonies d'ouverture et de clôture, a déclaré jeudi qu'il allait démissionner après la publication dans la presse de commentaires offensants de sa part sur une animatrice japonaise.

Un hebdomadaire nippon avait révélé mercredi que Hiroshi Sasaki avait suggéré l'an dernier de déguiser en porc l'animatrice et comédienne populaire Naomi Watanabe pour la cérémonie d'ouverture des JO. Dans une déclaration, M. Sasaki s'est dit "profondément désolé" pour cette "grave insulte" envers la jeune femme ronde.

Cette affaire survient à peine plus d'un mois après la démission fracassante de Yoshiro Mori, le président du comité d'organisation de Tokyo-2020, dont des propos sexistes avaient déclenché un tollé mondial.

En mars 2020, avant le report des JO à cette année en raison de la pandémie, M. Sasaki avait suggéré à des collègues sur une application de messagerie de faire descendre Naomi Watanabe du ciel lors de la cérémonie d'ouverture en étant vêtue d'un costume rose et avec des oreilles de cochon.

Son idée, qui avait aussitôt été rejetée, était de jouer sur les mots anglais "Olympics" et "Olympigs" ("pig" signifie porc).

"Cela aurait été une grave insulte envers Mme Watanabe (...). Je regrette du plus profond de mon coeur, je suis profondément désolé", a déclaré M. Sasaki dans un communiqué.

Il a indiqué avoir parlé mercredi soir à la nouvelle présidente du comité d'organisation des JO, Seiko Hashimoto, et lui avoir fait part de son intention de quitter son poste.

Tokyo-2020 a annoncé une conférence de presse jeudi sur le sujet.