L'homme arrêté vendredi à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès, selon un test ADN qui s'est révélé négatif, a-t-on appris samedi de source proche de l'enquête.

Les enquêteurs français disposaient de l'ADN de Xavier Dupont de Ligonnès, ce qui a permis d'effectuer ce test sur l'homme interpellé vendredi à Glasgow, a-t-on ajouté de même source. "Ce test s'est révélé négatif", a-t-on souligné.