Après trois revers de rang, Marseille espère un sursaut contre Rennes samedi lors d'une 22e journée de Ligue 1 où le Paris SG, co-leader, s'avance confiant à Lorient dimanche, à l'inverse de Nantes, mal en point avant d'accueillir Monaco.

- Le choc: OM-Rennes -

L'affiche du samedi soir (21h00) au Vélodrome a un goût d'Europe pour Marseille (6e, 32 points) et Rennes (5e, 36 pts), deux concurrents directs pour les prochaines compétitions continentales.

En cas de victoire, l'OM reviendrait à un point des Bretons, avec encore un match en retard à disputer contre Nice le 17 février.

Mais les hommes d'André Villas-Boas sortent lessivés d'une série de trois défaites d'affilée en Championnat qui a plombé le vestiaire olympien.

"AVB" pourra cependant miser sur du sang neuf, celui de l'avant-centre polonais Arkadiusz Milik (26 ans), fraîchement recruté en provenance de Naples.

En face, le moral du Stade Rennais n'est pas au beau fixe non plus. Les partenaires d'Eduardo Camavinga n'ont remporté qu'un match sur quatre en 2021.

"C'est forcément un match important, car entre concurrents directs. Mais il ne sera pas définitif. Il restera encore beaucoup de points à distribuer", a évacué l'entraîneur breton Julien Stéphan, vainqueur à l'aller (2-1).

- Le chiffre: 12 -

Le Paris SG, co-leader avec Lille avant la 22e journée (45 pts), se déplace dimanche (15h00) chez le relégable Lorient (19e, 15 pts), promu en difficulté que le club de la capitale a pris l'habitude de dominer.

Avant leur déplacement dans le Morbihan, les Parisiens restent sur 12 victoires consécutives contre les Merlus, toutes compétitions confondues.

En Championnat uniquement, neuf succès parisiens ont succédé au dernier partage des points (2-2 en août 2012). La dernière fois que Lorient a gagné, c'était le 6 août 2011 (1-0), au Parc des princes, pour le tout premier match du propriétaire qatarien du PSG.

Pour les coéquipiers de Neymar, c'est la plus longue série de victoires en cours contre un même adversaire. Son record absolu a été réalisé contre le FC Nantes avec 17 victoires de rang, une série achevée en avril 2019 chez les Canaris (défaite 3-2).

- L'entraîneur: Domenech, à quand la victoire? -

Le FC Nantes (17e, 18 pts) est embarqué dans une longue traversée du désert que la nomination de Raymond Domenech, fin décembre, n'a pas stoppée.

Les Canaris n'ont remporté aucun de leurs 12 derniers matches de L1 (7 nuls, 5 défaites), la plus longue disette de leur histoire dans l'élite. Et dimanche (21h00) à la Beaujoire, le visiteur du soir n'est autre que l'AS Monaco (4e, 39 pts), qui a réalisé un parcours sans faute jusqu'à présent en 2021...

Pour ses débuts, Domenech a limité la casse avec trois matches nuls contre Rennes, Montpellier et Lens, avant de connaître sa première défaite (2-0) le week-end dernier à Metz. Les Nantais n'ont plus célébré de victoire depuis le 8 novembre à Lorient (2-0).

"On est dans le dur, les joueurs doivent en prendre conscience", a reconnu l'ancien sélectionneur des Bleus après le revers en Moselle.

L'actuel barragiste Dijon (18e, 15 pts), qui compte le même nombre de points que Lorient (19e) et Nîmes (20e), n'est qu'à trois longueurs derrière.

Programme de la 22e journée de Ligue 1:

Vendredi

(21h00) Lyon - Bordeaux

Samedi

(17h00) Montpellier - Lens

(21h00) Marseille - Rennes

Dimanche

(13h00) Nice - Saint-Etienne

(15h00) Angers - Nîmes

Brest - Metz

Lorient - Paris SG

Strasbourg - Reims

(17h00) Lille - Dijon

(21h00) Nantes - Monaco

NDLR: Les deux premiers sont qualifiés directement pour la Ligue des champions (C1), le 3e disputera le 3e tour préliminaire.

Les 2 derniers sont relégués en Ligue 2.

Le 18e disputera sa place en L1 lors d'un barrage en matches aller/retour avec le club de Ligue 2 sorti vainqueur des pré-barrages.