Saint-Etienne et Rennes s'affrontent pour la première place de la Ligue 1 samedi après-midi lors de la 5e journée, qui doit permettre à Lens de confirmer son bon début de saison et au Paris SG, revigoré, de continuer à remonter la pente à Reims.

- Le choc: Saint-Etienne-Rennes -

Duel au sommet ! Saint-Etienne et Rennes, à égalité de points (10 chacun), s'affrontent à Geoffroy-Guichard samedi après-midi pour tenter de se détacher en tête du Championnat.

L'affiche, disputée en quasi huis clos avec aucun billet grand public à la vente en raison des conditions sanitaires, oppose deux équipes invaincues mais sur des dynamiques différentes: les Rennais restent sur trois succès, tandis que les Verts viennent de perdre leurs premiers points et d'encaisser leurs premiers buts à Nantes. Les Stéphanois ont concédé le nul 2-2 alors qu'ils menaient encore 2-0 à vingt minutes de la fin.

Cela promet un match prolifique car les Rennais ont marqué et encaissé au moins un but à chaque rencontre, et viennent de renverser Monaco avec un but dans le temps additionnel.

Le match s'annonce d'autant plus crucial que ça se bouscule derrière: un point derrière eux, Montpellier et Lens se déplacent chez des mal classés, respectivement Dijon, lanterne rouge, et Nîmes.

- L'équipe: Lens, irrésistible promu -

En trombe ! Les Sang et Or, que l'on attendait à la lutte pour le maintien, jouent les premiers rôles après quatre journées, au pied du podium avec 9 points au compteur.

Samedi, à Nîmes, l'équipe de Franck Haise va chercher à prendre encore de l'avance sur un autre candidat au maintien, 15e avec 4 points.

Tombeurs du Paris SG à Bollaert-Delelis (1-0), les Lensois doivent leur forme olympique à deux joueurs: Gaël Kakuta et Ignatius Ganago, trois buts en quatre matches chacun.

Ganago, 21 ans, a marqué lors des trois derniers matches du Racing, tous remportés par un but d'écart. Et Kakuta reste sur deux matches consécutifs avec un but. Des séries à poursuivre à Nîmes...

- Le chiffre: 2 -

Seulement deux joueurs manquants au PSG: Juan Bernat, blessé pour plusieurs mois, et Layvin Kurzawa, suspendu après son exclusion face à Marseille... Les absents n'auront jamais été aussi peu nombreux à Paris cette saison.

C'est la première fois depuis la finale de la Ligue des champions que le PSG peut présenter un onze titulaire au complet. Décimé par des cas de coronavirus au retour des vacances, puis par les suspensions après le houleux PSG-OM, le club peut enfin aligner ses "Quatre Fantastiques" en attaque: Kylian Mbappé, Neymar, Mauro Icardi, Angel Di Maria.

Ce dernier, sanctionné mercredi de quatre matches ferme pour un crachat en direction du Marseillais Alvaro Gonzalez, pourra jouer à Reims, sa sanction ne prenant effet que le 29. Quant à Neymar, il est de retour ce week-end après avoir purgé deux matches de suspension à la suite de son carton rouge reçu face à l'OM, mais il devra repasser devant la commission de discipline mercredi prochain, sur fond d'accusations croisées d'insultes à caractère raciste...

A Nice le week-end dernier, le retour de Mbappé a propulsé dans une autre dimension le jeu des champions de France en titre, faciles vainqueurs (3-0) du Gym malgré l'absence de "Ney".

Contre Reims, avant-dernier avec un seul point, Thomas Tuchel aura l'occasion de confirmer le retour en force du PSG, qui s'était baladé en janvier dernier à Auguste-Delaune, en demi-finale de Coupe de la Ligue (3-0).

Mais attention: les Parisiens ont plusieurs fois trébuché ces dernières saisons en Champagne. En L1, ils n'ont plus gagné là-bas depuis 2013...

Programme de la 5e journée de Ligue 1:

Vendredi:

Lille - Nantes 2 - 0

Samedi:

(17h00) Saint-Etienne - Rennes

(21h00) Marseille - Metz

Dimanche:

(13h00) Bordeaux - Nice

(15h00) Nîmes - Lens

Monaco - Strasbourg

Dijon - Montpellier

Angers - Brest

(17h00) Lorient - Lyon

(21h00) Reims - Paris SG