Le débarquement allié en Provence

Publié le à Paris (AFP)

Le 15 août 1944, dix semaines après le débarquement des Alliés le 6 juin en Normandie, la Provence connaît "son" jour J avec l'opération "Dragoon".

Voici les principales étapes de ce débarquement dans le sud de la France:

- 14 août: diversion -

L'armada alliée de l'amiral américain Hewitt met le cap sur le golfe de Gênes (Italie) pour tromper l'ennemi allemand. En tout, plus de 2.000 navires participeront au débarquement.

"Nancy a le torticolis", "Le chasseur est affamé", "Gaby va se coucher dans l'herbe": ces messages, radiodiffusés depuis Londres, préviennent les résistants que le débarquement en Provence doit débuter le lendemain.

- 15 août: jour J -

Les forces alliées (450.000 hommes, dont 250.000 Français venus majoritairement de l'armée d'Afrique) se lancent à l'assaut des défenses ennemies (250.000 Allemands de la XIXe armée) en plusieurs étapes.

Peu après minuit, les premiers soldats français des commandos d'Afrique escaladent la falaise du cap Nègre, situé à l'est du Lavandou.

Parallèlement, les commandos américains et canadiens de la force spéciale "Sitka" pénètrent sur les îles du Levant et de Port-Cros.

Enfin, le groupe naval d'assaut français, chargé d'opérations de sabotage, débarque à la pointe de l'Esquillon, à l'ouest de Cannes. La zone a été minée la veille, la mission échoue.

A 04H30, début des parachutages de la 1ère division aéroportée anglo-américaine, entre Draguignan et Fréjus, dans la région de Muy (Var).

A l'aube, bombardement des défenses côtières allemandes.

A 08H00, débarquement de trois divisions d'infanterie américaine, à l'ouest à Cavalaire et Ramatuelle, au centre à Sainte-Maxime et à l'est à Saint-Raphaël.

Dans l'après-midi, les Français du Combat Command de la 1ère division blindée (DB) débarquent à leur tour.

- 16 août: armée B -

Les 200.000 hommes de l'armée B (armée d'Afrique) du général de Lattre de Tassigny commencent à débarquer à Cavalaire.

- 17 août: repli -

Hitler ordonne le retrait des troupes allemandes du midi de la France, sauf à Toulon et Marseille.

- 27-28 août: Toulon et Marseille -

Libération de Toulon, puis de Marseille, des ports stratégiques pour la poursuite du combat des Alliés contre les Allemands.

- 12 septembre: jonction -

A Montbard (Côte-d'Or), en Bourgogne, la 1ère DB, qui a remonté la vallée du Rhône, fait la jonction avec la 2e DB venant de Normandie.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.