Le plan de relance économique, qui devait être initialement dévoilé mardi dernier, sera présenté le jeudi 3 septembre, a indiqué mercredi le Premier ministre Jean Castex, qui craint que la crise économique et sociale "soit plus dangereuse" que la sanitaire.

"Gouverner, c'est savoir s'adapter aux circonstances", a expliqué le chef du gouvernement sur France Inter, minimisant le report "d'une semaine" de la présentation du plan de 100 milliards d'euros pour relancer la croissance après la crise économique provoquée par l'épidémie du coronavirus.

"J'en profite pour vous dire qu'il sera officiellement annoncé le jeudi 3 septembre", a-t-il ajouté, assurant qu'il était "bouclé" et que la revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire de 100 euros s'est faite "en anticipation" de cette présentation.

"Le pire de tout c'est que l'on s'enfonce parce que l'on ne reprend pas l'activité dans une crise économique et sociale qui serait -les Français le sentent bien- beaucoup plus dangereuse que la crise sanitaire", a souligné M. Castex.

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a confirmé lundi la prévision du gouvernement d'une contraction du produit intérieur brut (PIB) de 11% cette année, alors que l'Insee table sur -9%.