Le président argentin Alberto Fernandez, qui a été vacciné contre le Covid-19 avec le serum russe Spoutnik V, est positif au virus, a confirmé samedi son équipe médicale après un test PCR.

"A la fin de la journée d'aujourd'hui (vendredi, ndlr), après que j'ai présenté une fièvre de 37,3 et un léger mal de tête, on m'a fait un test antigénique dont le résultat a été positif", avait déclaré vendredi M. Fernandez sur son compte Twitter.

l'Unité médicale présidentielle a annoncé samedi, dans un communiqué officiel, que "le diagnostic de l'infection par le Covid-19 est confirmé par le PCR positif". "Le tableau clinique est bénin, en grande partie grâce à l'effet protecteur du vaccin reçu", a-t-elle ajouté.

Le président, qui a eu 62 ans vendredi et se trouve en isolement par précaution, a déclaré être "dans un bon état physique".

"Je n'ai aucune idée de comment j'ai été contaminé. Je suis quelqu'un de prudent. Sans le vaccin, je passerais un très mauvais moment", a-t-il déclaré à une radio.

"Bien que j'aurais aimé finir la journée de mon anniversaire sans cette nouvelle, je suis aussi dans un bon état moral", a-t-il ajouté.

Le président argentin a reçu deux doses du vaccin Spoutnik V du laboratoire russe Gamaleïa, la première le 21 janvier et la seconde le 11 février, ont indiqué à l'AFP des sources à la présidence.

Gamaleïa a réagi sur Twitter : "Nous sommes attristés de l'apprendre. Spoutnik V est efficace à 91,6% contre l’infection et à 100% contre les cas graves. Si l’infection est confirmée, la vaccination assure un rétablissement rapide sans symptômes graves. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement".

Selon Mario Lozano, virologue au Conseil d’Etat argentin pour la recherche scientifique, "avec une dose de Spoutnik V, seulement 20% développeront certains symptômes après la contagion, légèrement et sans hospitalisation".

L'Argentine affronte actuellement une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. Selon les chiffres officiels, ce pays de 44 millions d'habitants compte plus de 2,3 millions de cas de contamination depuis le début de la pandémie et 56.023 décès liés au Covid-19.

Le pays a reçu pour l'instant 6,7 millions de doses de vaccins, dont 3,9 millions de Spoutnik V.