Un téléthon organisé au bénéfice d'associations caritatives new-yorkaises et animé par de nombreuses célébrités a recueilli lundi 115 millions de dollars de promesses de dons.

L'événement d'une heure était présenté par l'actrice, scénariste et productrice Tina Fey, qui a dévoilé le chiffre en fin de programme, en larmes, elle qui n'est pourtant pas connue pour s'épancher.

La totalité des dons ira à l'association Robin Hood, qui collabore avec plus de 250 associations pour lutter contre la faim et aider les plus modestes à trouver un logement ou un emploi.

Depuis le début du confinement, 831.000 New-Yorkais se sont inscrits au chômage, soit près de 10% de la population et près de 18% de la population active.

Le montant promis pourrait encore augmenter car à l'issue de cette émission, intitulée "Rise Up New York!" et diffusée sur plusieurs chaînes nationales et locales, l'opération était encore ouverte aux dons.

Lors du programme, organisé en collaboration avec le groupe de médias iHeartRadio, plusieurs artistes ont interprétés, de chez eux, une chanson, notamment Mariah Carey, Bon Jovi, Sting ou Billy Joel.

Tandis que ce dernier interprétait son titre "Miami 2017", qui évoquait, en 1976, la mise en abîme de New York, l'Empire State Building a changé de couleurs au rythme de la musique.

"Reste fort New York et mets un masque", a conclu Billy Joel, "et comme ça, tu n'attraperas de merde de personne."