Les forces de la paix russes ont annoncé mercredi avoir pris le contrôle du corridor de Latchin, le cordon ombilical reliant l'Arménie à la région séparatiste du Nagorny Karabakh, suite à l'accord de fin des hostilités signé avec l'Azerbaïdjan.

"Au jour d'aujourd'hui, les unités avancées du contingent des forces armées de la Fédération de Russie ont pris le contrôle du corridor de Latchin", a annoncé le général russe Sergueï Roudski, dans un communiqué.

Quelque 400 des 1.960 soldats de la paix russes qui doivent être déployés entre Arméniens et Azerbaïdjanais ces prochains jours sont arrivés en Arménie, selon la même source.

Selon l'accord signé entre Erevan, Bakou et Moscou, ils seront déployés à mesure que les forces arméniennes quittent les territoires repassant sous contrôle de l'Azerbaïdjan, vainqueur militaire de six semaines de conflit sanglant pour reconquérir la région sécessionniste du Nagorny Karabakh et sept districts limitrophes qui lui échappaient depuis les années 1990.

Au final, Bakou va reprendre ces sept districts et une petite partie du Nagorny Karabakh à proprement parlé. La république autoproclamée, amoindrie et affaiblie, survit sous la protection des soldats russes qui seront déployés sur le front.

L'armée russe protègera tout particulièrement le corridor de Latchin, seul voie d'approvisionnement reliant le Nagorny Karabakh à l'Arménie.

De premiers postes d'observation russe doivent être installés à partir de jeudi dans le sud du Karabakh.