Le ministère des Affaires étrangères britannique s'est dit samedi "déçu" par les essais de missiles de la Corée du Nord, appelant le pays à y mettre fin et renouer le dialogue avec les Etats-Unis.

"Nous sommes déçus que la Corée du Nord ait effectué de nouveaux essais de missiles balistiques à courte portée, qui violent plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré un porte-parole du Foreign office dans un communiqué.

"Nous exhortons la Corée du Nord à cesser ces essais et reprendre les discussions avec les États-Unis. La dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible est la voie à suivre pour un avenir pacifique et plus prospère pour le peuple nord-coréen", ajoute ce porte-parole.

La Corée du Nord a lancé deux "projectiles non identifiés" dans la mer au large de sa côte orientale, a déclaré samedi matin l'armée sud-coréenne, dans le droit-fil d'une série de lancements effectués par Pyongyang ces dernières semaines.

La présidence sud-coréenne a annoncé qu'elle allait réunir un Conseil de sécurité national à la suite de ces essais d'armes.

La Corée du Nord, dotée d'armes nucléaires, a effectué plusieurs essais de missiles à courte portée ces dernières semaines pour protester contre les manœuvres militaires américano-sud-coréennes, qu'elle considère comme une répétition pour une invasion de son territoire. Le dernier essai remontait à mardi.

Les pourparlers bilatéraux entre Washington et Pyongyang sont dans l'impasse depuis l'échec du second sommet entre le président américain Donald Trump et Kim Jong Un, à Hanoï en février.