Malte accepte 39 migrants mais pas les 121 de l'Open Arms qui refuse ces conditions

Publié le à La Valette (AFP)

Le gouvernement maltais a annoncé samedi accepter d'accueillir 39 migrants secourus dans la nuit par le navire Open Arms de l'ONG espagnole Proactiva, mais a refusé les 121 autres présents à bord depuis neuf jours, s'attirant un refus de l'ONG espagnole qui veut tous les faire débarquer.

Malte a dit, dans un communiqué, avoir "proposé de transférer les 39 migrants à bord d'un navire des forces militaires, et de les débarquer sur le sol maltais car ils ont été récupérés dans la zone de secours de compétence de Malte et coordonnée par le Centre de secours RCC".

"Mais, Open Arms refuse cette solution et insiste pour que Malte accueille 121 autres migrants interceptés dans une zone dont ni Malte ni l'autorité de coordination compétente n'est responsable", a expliqué le gouvernement maltais.

Peu auparavant, Open Arms avait dénoncé l'attitude de Malte, dans un tweet en espagnol, estimant que cela avait provoqué des tensions à bord du navire de l'ONG Proactiva, qui fait du surplace au large de l'île italienne de Lampedusa.

"Après le sauvetage il y a quelques heures, Malta accepte seulement d'amener à terre 39 personnes (et) refuse de laisser débarquer les 121 personnes qui sont à bord depuis neuf jours", a fustigé le fondateur de Proactiva, Oscar Camps, qui devait tenir une conférence de presse à Lampedusa avec un témoin d'exception, l'acteur Richard Gere.

Selon M. Camps, la décision de Malte "a provoqué un sérieux problème de sécurité à bord. Le niveau d'anxiété de ces personnes est insoutenable".

Vendredi matin, l'acteur américain Richard Gere était monté à bord pour rencontrer l'équipage et les migrants dont une trentaine sont mineurs.

"Je viens d'arriver depuis Lampedusa, nous avons apporté autant d'eau et de nourriture que possible pour tout le monde à bord", avait annoncé l'acteur dans une vidéo diffusée par Proactiva Open Arms.

"Tout le monde va bien", mais ils ont besoin "de rejoindre un port libre, de descendre du bateau et de commencer une nouvelle vie", avait insisté l'acteur.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.