Diego Maradona, légende du football argentin, ne souffrait d'"aucune complication" mercredi au lendemain d'une opération d'un hématome à la tête qui lui a valu un message de soutien d'une autre star argentine, Lionel Messi.

"L'évolution suit son cours sans aucune complication. Il est conscient. Son état post-opératoire est excellent", a déclaré son médecin personnel, le Dr Leopoldo Luque, à la clinique privée Olivos, dans la ville du même nom de la banlieue nord de Buenos Aires, où Diego Maradona a été opéré mardi soir pendant plus d'une heure.

"Il n'y a pas de séquelles, nous ne voyons pas de ce type de complication", a ajouté le chirurgien, qui avait évoqué dès mardi une "opération de routine".

La star, âgée de 60 ans, avait été transférée à Olivos après une première hospitalisation, lundi, à La Plata, à 60 km au sud de la capitale pour des examens alors qu'il souffrait d'"anémie" et "était un peu déshydraté". Un scanner a détecté un hématome sous-dural, c'est-à-dire localisé dans la tête.

Sur les réseaux sociaux, l'autre étoile du foot argentin, Lionel Messi, lui a adressé mercredi un message de soutien: "Diego, toute la force du monde. Ma famille et moi, nous espérons te voir en bonne santé le plus tôt possible", a écrit l'attaquant du FC Barcelone.

Dalma et Gianinna, deux des cinq enfants reconnus de l'ancien joueur, lui ont rendu visite. "Je sors de la clinique. Je veux simplement vous remercier tous pour les preuves constantes d'amour pour mon père, pour ma soeur et moi. Merci à tous ceux qui ont prié pour lui", a déclaré Dalma sur les réseaux sociaux.

Des groupes de supporters s'étaient rassemblés aux portes de la clinique depuis la veille. Ils y ont accueilli la nouvelle du succès de l'opération par des chants et dans l'euphorie.

"Quelle joie ! Nous savions qu'il allait s'en sortir et sommes impatients qu'il retourne sur le terrain", a dit à l'AFP Gonzalo Arriera, un chauffeur de bus de 47 ans qui a dit entretenir un "lien spirituel" avec l'ancien champion.

Une toile géante installée aux portes de l'hôpital montre le joueur embrassant la Coupe du monde 1986. "Beaucoup de force Diego, nous t'aimons" est-il écrit sur une pancarte.

A l'annonce de l'opération, le mot-clé #FuerzaDiego (Courage Diego) s'était répandu sur les réseaux sociaux.

- Problèmes de santé -

Dès l'hospitalisation de l'ancien N.10, le Dr Luque avait exclu tout lien avec la pandémie de nouveau coronavirus qui a durement touché l'Argentine.

"C'est un patient âgé avec beaucoup de pression dans sa vie. C'est un moment où nous devons l'aider. C'est très difficile d'être Maradona", avait-il déclaré.

Son avocat Matias Morla a révélé mercredi que son client "se comportait étrangement" ces dernières semaines. "Il était très dépressif et parlait de ses proches disparus qui lui manquent", a-t-il dit à la presse.

Confiné depuis mars en raison de la pandémie et de sa santé fragile, Diego Maradona avait insisté vendredi, le jour de son 60e anniversaire, pour diriger l'entraînement de ses joueurs du club de Gimnasia y Esgrima La Plata.

Mais le DT ne semblait pas en forme et marchait avec difficulté. Il n'était resté que quelques minutes sur le terrain avant de se retirer.

La vie de Diego Maradona a été rythmée par de nombreux problèmes de santé, dont certains liés aux excès en tous genres qui l'ont parfois fait flirter avec la mort.

En 2000, il avait eu une crise cardiaque à la suite d'une overdose dans la cité balnéaire uruguayenne de Punta del Este. Il avait ensuite suivi une longue cure à Cuba.

En 2004, alors qu'il pesait plus de 100 kg, une autre crise cardiaque l'avait terrassé à Buenos Aires, mais il s'en était sorti.

Il avait ensuite subi une opération chirurgicale de l'estomac qui lui avait permis de perdre énormément de poids.

En 2007, une consommation excessive d'alcool l'avait conduit à l'hôpital. Dernièrement, il a dû se faire poser une prothèse à cause de ses genoux douloureux.

Tout comme le Brésilien Pelé, qui a fêté ses 80 ans en octobre, Maradona est considéré comme l'un des plus grands joueurs de football de tous les temps.