Marseille: 'Pipa' Benedetto, l'avant-centre tant attendu

Publié le à Marseille (AFP)

L'OM tient enfin son avant-centre. Après la déception Mitroglou et le passage éclair de Balotelli, l'Olympique de Marseille espère avoir misé sur le bon numéro avec l'attaquant argentin de 29 ans de Boca Juniors, Dario Benedetto.

"L'Olympique de Marseille est parvenu à un accord avec le club de Boca Juniors (...) Dario Benedetto, a signé ce jour (lundi, ndlr) un contrat de 4 ans, à l'issue des examens médicaux obligatoires". C'est ainsi que le club phocéen a officialisé un transfert qui ne faisait plus de doutes.

L'OM n'a pas voulu augmenter son offre au niveau de la clause libératoire, fixée à 21 millions d'euros par le club argentin, et a donc racheté les deux dernières années de contrat du joueur en versant 16 millions d'euros à Boca Juniors selon le journal "L'Equipe".

L'international argentin (5 sélections), qui évoluait à Boca Juniors depuis 2016, après quatre saisons passées au Mexique (à Tijuana et au CF America) et va donc connaître sa première expérience en Europe, avait signé sa lettre de sortie et présenté ses adieux à ses coéquipiers vendredi.

Son ancien club l'a remercié lundi en publiant sur les réseaux sociaux une photo du joueur surmontée du message "Hasta pronto, Pipa! ("A bientôt, Pipa", son surnom, ndlr).

Pipa, qui devait être présenté lundi en fin d'après-midi, était présent dimanche au Vélodrome lors de la défaite des Marseillais en amical face à Naples (1-0).

Un match où l'Argentin aurait pu s'illustrer, car le nouvel entraîneur phocéen Andre Villas-Boas a dû composer sans avant-centre : Valère Germain, entré en deuxième période, a évolué sur l'aile droite, et Dimitri Payet a moins brillé dans l'axe en première période, que sur son aile gauche habituelle, en fin de partie.

- Aligné à Nantes -

Benedetto a été choisi par le nouveau coach marseillais pour succéder à l'Italien Mario Balotelli, qui a effectué une éphémère pige de six mois à Marseille, et pour faire oublier l'énorme flop de l'attaquant grec Kostas Mitroglou, arrivé à l'OM à l'été 2017 et qui n’a pas réussi à convaincre jusqu'à son départ en prêt à Galatasaray, en janvier.

Véritable joueur d’axe, 'Pipa' Benedetto, qui a inscrit deux buts en 15 apparitions en première division argentine avec Boca Juniors la saison passée, et trois buts en six matches en Copa Libertadores, va rassurer André Villas-Boas, qui espérait fermement un vrai avant-centre.

"Il y a urgence pour un attaquant, c'est la réalité", avait déclaré "AVB" avant les EA Ligue 1 Games, le tournoi amical de promotion de la Ligue 1 que l'OM a remporté face à Saint-Etienne (2-1) le 21 juillet à Washington DC.

"Si tout se passe bien, il pourrait être avec nous face à Nantes" (le 17 août), a affirmé dimanche, au sujet de Benedetto, le technicien portugais, qui devra d'abord diriger son équipe contre Reims samedi au Vélodrome pour le lancement de la saison 2019-2020 de Ligue 1.

"On a bouclé le défenseur central (Alvaro Gonzalez, prêté par Villarreal, ndlr), on boucle l'attaquant, après on va voir", avait ajouté "AVB" à Washington.

Epinglé par le fair-play financier, l'OM doit réduire sa copieuse masse salariale, qui dévore presque tout son budget. Malgré les ventes de Luis Ocampos et Clinton Njie, la marge de manoeuvre est faible pour renforcer l'effectif. Mais Benedetto comblera déjà une partie des besoins offensifs des Marseillais.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.