Les Fidjiens, annoncés comme des potentiels outsiders ont largement hypothéqué leurs chances de qualification après leurs défaites face à l'Australie puis l'Uruguay. Une victoire face à la Géorgie (07h15 françaises, 05h15 GMT), jeudi, à Osaka, leur permettrait d'éviter le zéro de conduite.

C'est sans doute leur dernière chance de ne pas rentrer bredouille pour la première fois depuis la Coupe du monde 1991. Après avoir mis en difficulté les Australiens avant de s'incliner (39-21), les Fidjiens ont été terrassés par l'Uruguay (30-27). Ils affrontent donc les Lelos avant d'aller défier "l'ogre" gallois, leader invaincu de la poule D.

Mais les Géorgiens restent sur un succès probant sur les Uruguayens (33-7) et, en cas de succès, ils seront assurés de terminer 3e et de se qualifier pour le prochain mondial en France en 2023. Avant, pourquoi pas, de défier l'Australie qualification en jeu, le 11 octobre.

"Les Fidji sont une des meilleures équipes en attaque de la Coupe du monde. Mais on a regardé leurs matches et on sait parfaitement comment on doit jouer contre eux. On a fait attention à qui on affrontait", a promis le centre David Kacharava. Sous-entendu: comme face à l'Uruguay, les Lelos devraient mettre l'accent sur la mêlée fermée et le jeu dans un petit périmètre pour éviter de s'exposer à la vitesse adverse.

Pour contrecarrer les plans des Lelos, les Fidjiens s'appuieront sur treize des quinze titulaires qui ont accroché les Wallabies. A commencer par le N.8 Peceli Yato, de retour après avoir récupéré d'une commotion et grand absent face aux Uruguayens.

"C'est un coup de pouce pour l'équipe. C'est l'un des joueurs importants de ce tournoi pour nous et son retour va avoir un grand impact sur l'équipe, a confié son capitaine, le troisième ligne Dominiko Waqaniburotu. Le jeu de Peceli est basé en grande partie sur le port du ballon et il va vraiment aider l'équipe à aller de l'avant contre la Géorgie".

Composition des équipes:

Géorgie: Matiashvili - Kveseladze, Kacharava, Sharikadze, Todua - (o) Khmaladze, (m) Lobzhanidze - Gorgodze, Gorgadze, Tkhilaishvili - Mikautadze, Nemsadze - Gigashvili, Mamukashvili, Nariashvili

Fidji: Murimurivalu - Tuisova, Waisea, Botia, Radradra - (o) Volavola, (m) Lomani - Kunatani, Yato, Waqaniburotu - Nakarawa, Cavubati - Saulo, Matavesi, Ma'afu

Arbitre: M. Williams (NZL)

Remplaçants:

Géorgie: Bregvadze, Gogichashvili, Chilachava, Giorgadze, Saginadze, Aprasidze, Malaguradze, Modebadze

Fidji: Vugakoto, Mawi, Ravai, Ratuniyarawa, Mata, Matawalu, Vatubua, Matavesi