Municipales 2014: second tour - EN DIRECT

Publié le à Paris (AFP)

20:11 - MARINE LE PEN EVOQUE UNE "NOUVELLE ETAPE POUR LE FN, PEUT-ETRE 1.200 CONSEILLERS MUNICIPAUX"

20:11 - Remaniement...s - Frédéric Lefebvre, député et ancien ministre UMP, estime qu'il faut remanier le gouvernement mais "tout autant" l'opposition. "Il y a une France désespérée", dit-il à l'AFP, estimant que "l'opposition, comme la majorité, engagées dans un affrontement terrible, sont sourdes aux cris des Français".

20:10 - L'UMP prend Belfort - Damien Meslot (UMP) remporte le scrutin à Belfort avec 47,39%, devant Étienne Butzbach (maire sortant PS) avec 31,96%. La mairie était à gauche depuis 1977, avec notamment Jean-Pierre Chevènement comme maire de 1983 à 2007.

20:08 - "LE PREMIER PARTI DE FRANCE, C'EST L'UMP", PROCLAME COPE

20:08 - Avignon passe à gauche - La candidate socialiste Cécile Helle arrive en tête à Avignon, faisant basculer la ville à gauche, selon des estimations. A la tête d'une liste PS-EELV, elle obtiendrait 47,2 %, battant le FN Philippe Lottiaux (34,7 %) et l'UMP-UDI Bernard Chaussegros (18,1%).

20:06 - PHILIPPOT (FN) RECONNAIT SA DEFAITE A FORBACH FACE AU PS

20:03 - "Vague bleue" - Le président de l'UMP Jean-François Copé, se félicite d'une "vague bleue, première grande victoire de l'UMP sur une élection locale"

20:01 - "DES RESULTATS MAUVAIS POUR LA GAUCHE, DECEVANTS" (Vallaud-Belkacem)

19:58 - FREJUS ET BEZIERS PASSENT AU FN (ESTIMATIONS), LA GAUCHE PERDRAIT PLUSIEURS VILLES IMPORTANTES

19:57 - Brive à droite - Brive-La-Gaillarde bascule à droite, annonce la mairie

19:56 - Roubaix passe à droite - Le candidat de la droite à Roubaix (Nord), Guillaume Delbar, ravit la mairie au socialiste Pierre Dubois, avec un score de 34,85% contre 33,18% pour le maire sortant.

19:49 - "FLNC" - Des bulletins de vote portant la mention "FLNC" ont été glissés dans des urnes à Bastia, où un candidat nationaliste modéré se présentait au second tour, selon des témoins. L'organisation armée clandestine du mouvement indépendantiste corse n'avait pas pris position pour le scrutin.

19:41 - Le PS conserve Villeneuve-sur-Lot - Le socialiste Patrick Cassany est réélu maire de l'ancien fief de Jérôme Cahuzac, avec 42,93% des suffrages. Il était menacé, dans une triangulaire avec le FN et une liste UMP-DVD-DVG.

19:40 - BAYROU (MoDem) RAVIT LA MAIRIE DE PAU AU PS, qui la détenait depuis 1971. Selon son entourage, son score face au député PS David Habib avoisinerait les 60%. L'ancien candidat à l'élection présidentielle tentait sa chance pour la troisième fois dans la cité béarnaise.

19:39 - Saint-Paul bascule à droite - La députée DVG de Saint-Paul (2e ville de la Réunion), Huguette Bello, reconnaît sa défaite au profit de la droite. "C'est une défaite qui est dure (...) Je prends acte des résultats (...) Je suis une résistante, une combattante, je ne baisse pas les bras", déclare la personnalité préférée des Réunionnais.

19:21 - Béziers: du monde aux urnes - La participation à Béziers, où le candidat soutenu par le FN, Robert Ménard, a frôlé les 45% au premier tour, est en forte hausse par rapport à dimanche dernier. 70% des électeurs ont voté, contre 63,26 % au 1er tour, selon des chiffres fournis par la mairie.

19:15 - Saint-Denis de la Réunion reste PS - Le maire socialiste sortant Gilbert Annette conserve son siège, face à l'UMP René-Paul Victoria. La gauche en avait fait "un point de vigilance", car la préfecture de l'île est aussi la 20e ville de France avec plus de 145.000 habitants.

19:11 - Fréjus dépouille - Les opérations de dépouillement débutent en mairie de Fréjus (Var), prise d'assaut par les habitants qui se pressent devant les tables. La ville est notamment convoitée par le jeune candidat FN David Rachline, arrivé en tête dimanche dernier. Au second tour, la participation à 19h était forte dans la cité antique: 71,46% contre 68,48% au 1er tour.

19:03 - Philippot "insulté" à Forbach - Le candidat FN à Forbach (Moselle), Florian Philippot, a porté plainte contre X après avoir été "insulté et menacé" cet après-midi devant un bureau de vote. Le numéro deux de sa liste, Eric Vilain, a dénoncé un groupe de plusieurs dizaines de personnes "à la solde du PS".

18:49 - En Guadeloupe, soleil et participation - Le taux de participation à la mi-journée (heure locale) en Guadeloupe enregistre une très forte progression, à 28,85% contre 18,92% à la même heure en 2008. "Le soleil brille dans un ciel passagèrement nuageux", précise Météo-France, avec une température maximum de 29°. Douze des 32 communes de l?île sont concernées par le second tour, avec 10 duels et deux triangulaires.

- Mme l@ maire ? -

18:46 - Une femme à Nouméa - Seul résultat connu de la journée: Nouméa, où l'UDI Sonia Lagarde est devenue la première femme maire de la ville en battant l'UMP Gaël Yanno.

18:45 - Suspense à Paris - Dans la capitale, où le suspense demeure pour départager la socialiste Anne Hidalgo et la candidate UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet, les électeurs se sont légèrement plus mobilisés qu'en 2008, avec 38,6% de participation à 17H00, contre 38,10%.

18:31 - A Mayotte, ça vote! - Le taux de participation en fin de journée à Mayotte atteignait 63,66% (contre 50,04% en 2008). C'est surtout très au-dessus des 52,36% de moyenne nationale.

18:17 - Appâter l'électeur - A Montpellier, beaucoup de commerçants ont fait des offres pour inciter les électeurs à se rendre aux urnes. Cafés gratuits dans plusieurs bars du quartier d?Antigone ou bien une place de cinéma à tarif réduit sur présentation de la carte d?électeur tamponnée, rapporte Rémy Zaka de l'AFP.

17:48 - Le FN "confiant" à Forbach - Florian Philippot (FN) vient d'arriver à son QG a l'hôtel Mercure de Forbach, ville déshéritée de Moselle où il est arrivé en tête au premier tour avec 35,75% des voix. Le bras droit de Marine Le Pen s'était redit "serein et confiant" sur l'issue du scrutin, après avoir voté en fin de matinée dans un quartier aisé de la ville, devant un mur de journalistes.

17:48 - Devoir de Palois - Dans un quartier résidentiel de Pau où François Bayrou a également voté, Claude, un Palois de 59 ans, a rempli son devoir civique dans une classe, où des dessins colorés d'enfants sont accrochés sur les murs. "C'est très important de voter pour les municipales car, quelle que soit l'étiquette, c'est celui qui va représenter les habitants. Pour moi, lors de cette élection il n'y a ni gauche, ni droite", déclare-t-il à la correspondante de l'AFP, Colette Larraburu.

- Electeurs peu motivés -

17:29 - Record d'abstention? - L'abstention atteindrait 38,5%, un niveau jamais atteint sous la Ve République pour ce type d'élection, selon deux instituts de sondage.

17:16 - PARTICIPATION TOTALE AU 2e TOUR ESTIMEE A 61,5%, selon deux instituts de sondage.

17:11 - Moins bien qu'en 2008 - Il y a six ans, au 2e tour des municipales de 2008, le taux de participation à 17H00 était de plus de deux points supérieur, à 54,45%.

17:06 - En baisse - Participation à 52,36% à 17H00, moins qu'au 1er tour (54,72%)

17:02 - EN DIRECT - Les Français de retour aux urnes pour le second tour de municipales à haut risque pour le pouvoir socialiste, qui espère sauver les meubles après le revers du premier tour.

La mobilisation reste l'un des enjeux majeurs de ce scrutin après l'abstention record enregistrée dimanche dernier (36,45%). La participation n'était que de 19,83% à midi, en nette baisse par rapport au premier tour, une tendance impropre à rassurer les socialistes.

Ce second tour intervient de surcroît à l'issue d'une semaine particulièrement difficile pour la majorité qui a dû encaisser de nouveaux revers, avec un record du chômage en février à 3,34 millions de personnes, suivi de la censure par le Conseil constitutionnel de la loi Florange sur la reprise de sites rentables - promesse de François Hollande.

Il s'agit du premier scrutin national pour le chef de l'Etat depuis le début de son quinquennat, en mai 2012, et l'ampleur de la déconvenue socialiste au premier tour renforce l'hypothèse d'un remaniement ministériel rapide.

La droite ambitionne une "vague bleue", confirmant les résultats du premier tour. Le Front national fonde quant à lui de grands espoirs après la victoire au premier tour à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) de l'un de ses dirigeants, Steeve Briois. Arrivé en tête dans 21 communes, le FN est présent dans 328 d'entre elles et outre Fréjus et Béziers, le parti d'extrême droite pourrait bien créer la surprise dans plusieurs municipalités.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.