Pioneer va réduire de 10% ses effectifs, soit quelque 2.200 personnes

Publié le à Tokyo, 16 sept 2014 (AFP)

Le groupe japonais d'équipements audiovisuels Pioneer a annoncé mardi qu'il allait réduire de 10% ses effectifs dans le cadre de diverses opérations de restructuration, ce qui représente quelque 2.200 personnes.

"Du fait de la restructuration du portefeuille d'activités, nous allons non seulement réduire de 10% les effectifs consolidés du groupe, mais aussi celui des membres du conseil d'administration", a précisé Pioneer dans un communiqué.

Le groupe comptait fin mars 22.193 salariés.

Une partie de la suppression de postes au sein de l'ensemble du groupe découle de la cession d'activités.

Pioneer a en effet fait part mardi de sa décision de céder sa division d'équipements pour disc-jokey (DJ) au fonds américain Kohlberg Kravis Roberts (KKR).

Il avait de même annoncé vendredi dernier avoir conclu un accord-cadre avec son compatriote spécialiste du son Onkyo pour lui céder ses produits audiovisuels de salon (ensembles audio et home cinema, platines DVD, téléphones de maison, casques audio, etc.).

Pioneer doit prendre une participation de 14,95% dans Onkyo, tandis que ce dernier va absorber la filiale de Pioneer qui concentre l'ensemble de ces activités qui ne génèrent plus qu'un cinquième des ventes du groupe.

Pioneer entend consacrer davantage ses ressources à la fourniture de technologies et équipements pour le secteur de l'automobile, celui où il entrevoit le plus de perspectives.

"Nous allons poursuivre le transfert de sites de production à l'étranger pour réduire les coûts", a de surcroît expliqué Pioneer, qui dit encore vouloir standardiser des procédés de développement et de production.

Il parle aussi de sa volonté de tisser des partenariats dans les pays émergents avec des sociétés locales afin de profiter de ces marchés.

kap/glr

PIONEER CORP.

KKR & CO

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.