Le militant pro-démocratie Joshua Wong a appelé lundi le monde à "être solidaire avec Hong Kong", après que Pékin a imposé au territoire une loi controversée qui fait craindre à l'opposition un recul des libertés.

"Nous devons encore faire savoir au monde que le moment est venu de soutenir Hong Kong", a déclaré M. Wong aux journalistes devant un tribunal où des militants et lui doivent comparaître pour leur participation, l'an passé, aux manifestations en faveur de la démocratie.

La semaine dernière, les autorités de Pékin ont adopté ce texte après des mois d'instabilité dans le territoire. Il vise à réprimer la subversion, la sécession, le terrorisme et la collusion avec les forces étrangères.

Un climat de crainte s'est déjà abattu sur la ville, la loi criminalisant notamment le fait d'appeler à l'indépendance ou une plus grande autonomie de Hong Kong.

Lors de sa comparution devant le tribunal mardi, M. Wong, 23 ans, n'a pas été entendu.

Pour cette figure de proue du mouvement pro-démocratie, les autorités chinoises "ne peuvent pas ignorer et faire taire la voix des habitants de Hong Kong".

"Avec la conviction du peuple de Hong Kong de se battre pour la liberté, nous n'abandonnerons jamais et ne nous rendrons jamais à Pékin", a-t-il lancé.