Le favori de la primaire démocrate Joe Biden a assuré mardi partager "la même vision" que son rival Bernie Sanders, mais a immédiatement essuyé une rebuffade de l'équipe de campagne du sénateur socialiste.

"Le sénateurs Sanders et moi ne sommes pas d'accord sur la tactique mais nous partageons une vision commune" sur la santé, les inégalités ou le réchauffement climatique, a déclaré l'ancien vice-président de Barack Obama peu après avoir remporté les primaires de l'Illinois et de la Floride.

"Non, pas du tout", a immédiatement rétorqué sur Twitter Briahna Joy Gray, la porte-parole de son rival qui porte un programme nettement plus à gauche.

Les promesses de couverture maladie universelle, d'annuler la dette étudiante et de lutter contre les énergies fossiles, formulées par Bernie Sanders, 78 ans, lui valent un soutien très fort chez les jeunes Américains, mais effraient les électeurs plus centristes qui lui préfèrent le modéré Joe Biden, 77 ans.

Après des débuts laborieux, ce dernier a remporté une série de victoires dans les primaires démocrates, grâce au soutien notamment des électeurs afro-américains. A l'inverse, Bernie Sanders a enchaîné les revers et ne paraît plus en mesure d'inverser la tendance.

Joe Biden, qui espère construire "une large coalition" pour battre Donald Trump le 3 novembre, a repris dernièrement certaines propositions de son rival, notamment sur la dette étudiante.

Mardi soir, il a directement courtisé ses électeurs, dont certains pourraient être tentés de s'abstenir si leur champion n'était plus en lice.

"Laissez-moi dire, surtout aux jeunes inspirés par le sénateur Sanders: je vous ai entendu, je sais ce qui est en jeu, je sais ce que nous devons faire !", a lancé Joe Biden depuis son fief de Wilmington dans le Delaware.

Bernie Sanders, qui pour l'instant maintient sa candidature, n'a pas prévu de commenter dans la soirée les résultats des primaires organisées mardi.